Archives mensuelles : décembre 2008

Pré réveillon pour moi

Bonjour les TomorrowNautes !

Je vous souhaite un bon réveillon à tous, j’ai « un peu » fait la fête hier soir et je n’ai pas beaucoup dormis, Ce qui signfiie qu’il n’y aura pas de billet sur les formidables aventures de la Formule 1 ce jour.

Par contre si il y a un sujet qui vous intéresse et que vous avez envie que je le traite, soumettez le en commentaire ci bas de ce billet je me ferais une joie de le faire.

Toutefois nous nous revoyons dès demain.

Amusez vous bien, ne buvez pas trop non plus et faite attention à vous.

Marc

Publié dans Divers | Tagué | Commentaires fermés sur Pré réveillon pour moi

Media Links de TomorrowNewsf1 : une question de source

TomorrowNewsF1 lance une extension de son blog : Media Links. Le principe : agréger les liens de sources d’informations utilisées sur ce blog afin de faire une veille.

Sur Media Link, les liens, d’articles d’origines, sont réactualisés suivant les sources que TomorrowNewsF1 utilisent dans ses billets. Le concept est appelé à évoluer à l’avenir et n’est que dans une phase d’exploration.

La veille effectuée est d’une grande richesse et n’est guère redondante. Du coup, cette application fait d’emblée la preuve de son utilisé et s’avère un formidable centre de ressources.

Publié dans Blog Note | Tagué | Commentaires fermés sur Media Links de TomorrowNewsf1 : une question de source

Sébastien Bourdais et le Toro Rosso code

A 48h de 2009, le cas Sébastien Bourdais m’inquiète tout particulièrement. Discutant hier soir avec Norbert Billaud du site Fanaticf1.com, le constat est là : Notre pilote français pourrait ne pas avoir de volant pour l’année 2009.

Pas qu’en Formule 1 d’ailleurs, et c’est cela qui inquiète le plus. Mais l’attente, si elle est réelle, ruine ou ruinera sa carrière de pilote professionnel, car les places vont être difficiles à trouver pour la suite. J’ai en mémoire Jacques Villeneuve, qui est toute de même champion du monde 1997, qui, après son éviction de chez BMW Sauber courant 2006 n’a pas réussit à trouver un volant dans une autre discipline(Nascar surtout). Evoluant en Speedcar Séries cette année, qui ressemble plus à une tirelire pour ancien champion de F1 qu’à une réelle compétition.

Alors oui il faut s’inquiéter, car Toro Rosso recule, retarde, hésite. Une fois c’est 50% de chance, puis 40 ou 65, bref les montagnes russes autour de Bourdais donnent le tournis. Mais dans deux jours c’est 2009 et il n’y a rien.

Après avoir écris Sébastien Bourdais : déception point, voilà un autre billet, aussi impuissant mais révélateur peut être. J’ai des doutes, que j’ai déjà exprimés ici, mais je constate avec amertume une mascarade de transfert indigne d’un sport de haut niveau.

Publié dans Non classé | Tagué , | Commentaires fermés sur Sébastien Bourdais et le Toro Rosso code

Fernando Alonso entre 2010 et 2011

« Fernando Alonso pilotera pour Ferrari en 2010 et pas en 2011 comme l’a annoncé La Gazzetta dello sport » assure la radio espagnole Cadena Ser.

Le double champion du monde a 99,5% de chance de piloter pour Ferrari en 2010 indique la radio, qui donne aussi de nouvelles informations sur ce projet :  » Il existe un accord entre les deux parties qui n’est pas seulement verbale » précise l’information (Ecoutez le podcast). L’accord doit être rendu public en septembre, juste avant le GP d’Italie (normal jusque là).

L’information précise aussi que Vettel est également visé pour 2010, ce qui est moins possible car le jeune homme est sous contrat Red Bull jusqu’à la fin 2010, toutefois, Willy Weber, l’ex agent de Michael Schumacher fait le forcing pour séduire le jeune vainqueur de Grand Prix pour en devenir son agent.

Dimanche, lors de son annonce, la Gazzetta dello sport avait réalisé un sondage sur l’arrivée de Fernando Alonso chez Ferrari (voir résultat) :

76,1% pense qu’il arrivera avant 2010, 14% pense 2011 comme l’annonce le journal rose et seulement 10% pensent que Alonso ne viendra pas chez Ferrari.

Nota : pour mes amis et lecteurs espagnols, si vous arrivez à me traduire ce que raconte précisement la Cadena Ser dans le podcast, je vous en remercie d’avance, afin d’offrir un « plus » notable. Merci 😉

Publié dans Actualités, Transferts | Tagué , | Commentaires fermés sur Fernando Alonso entre 2010 et 2011

Ferrari, la Sexta : les contrats de Fernando Alonso

Alors que tout le monde était sur la rumeur (vraie ou fausse) d’Alonso chez Ferrari en 2011, le double champion du monde a signé un contrat de 5 ans avec la chaine de télévision La Sexta.

Cette chaine, qui diffusera dès l’année prochaine la Formule 1 en Espagne, a signé un accord de 6 millions d’euros sur une durée de 5 ans (1,2M€), pour une exclusivité durant les GP, Interview avant GP, et reportage courant en cours d’année.

Un investissement important, équivalent à celui de RTL envers Michael Schumacher dans les années 90-2000. Toutefois, Sexta investira 40 millions d’euros par an durant 5 ans pour diffuser la F1 en Espagne. Mais l’opération n’est pas rentable sur le temps, alors la chaine souhaite négocier avec 7 stations locales pour récolter 16 millions d’euros par an.

Concernant l’accord Alonso-Ferrari pour 2011, je vous renvoie à ce que j’ai écris en septembre (Fernando Alonso a t’il signé chez Ferrari pour 2011?), rien n’a vraiment changé depuis. Sauf que ce matin, la banque Santander, futur sponsor Ferrari dès 2010, a confirmée l’accord Alonso-Ferrari, mais pas pour 2011, du moins…

Update 15h01 : L’agent de Fernando Alonso, Luis Garcia Abad a déclaré dans Marca, que « L’intérêt de Fernando pour Ferrari n’est pas un secret. Toutefois 2011 c’est encore loin. » Mais il a toutefois démenti tout accord déjà établit avec la Scuderia.

Publié dans Actualités, Business News F1 | Tagué , , | Commentaires fermés sur Ferrari, la Sexta : les contrats de Fernando Alonso

Carlos Slim, Honda F1 et La Stampa : mensonge antidaté

Prétendument, voici ce qui a été oublié dans tous les médias lors de l’annonce hier, prématurée de la reprise de l’équipe Honda F1 par Carlos Slim, annoncée par le journal détenu par FIAT, La Stampa. Trop de zones d’ombres pour soupirer de soulagement.

Ce qui choque de prime abord, c’est l’annonce :  » Carlos Slim repend l’équipe Honda pour 1 dollars symbolique et assure pour 400 millions de dollars par an durant trois ans le budget de l’équipe avec Jenson Button et Bruno Senna comme pilote. »

Etonnant de consacrer 300 millions d’euros par an, soit le même budget que Renault F1 Team, dans une équipe privée. De plus le team Honda dispose de 668 personnes à Brackley, Hors l’article en mentionne 800, facheux pour une annonce sérieuse tout de même. Bref, il y a sur-effectif chronique, alors pourquoi garantir des emplois inefficaces pendant trois années ? Honda dispose de 200 personnes de trop. Enfin un tel budget n’est pas réaliste alors que toutes les équipes assurent que la Formule 1 coutera 30% de moins en 2009 et 50% à l’avenir.

Autre remarque, la source. La Stampa ne donne aucune information sur la provenance de cette information. Le journaliste, Stefano Mancini, reprend pour l’essentiel la structure des articles annonçant la rumeur Carlos Slim daté du 22 Décembre. D’ailleurs rien n’indique une vente mais une discussion : « Rien n’est encore officiel «  est t’il écrit dans l’article. Ce qui fait penser que tout à été écrit dans le titre de l’article pour rattraper le retard de l’information : « Honda est sauvée, SI elle est achetée par Slim ». Un SI qui a son importance tout de même. Enfin aucune déclaration du milliardaire dans l’article.

Carlos Slim est survenu dans le carrée VIP des repreneurs qu’il y a 6 jours mais sans vraiment avoir de son coté confirmé ni infirmé par voie de presse. (Pourtant l’homme est actionnaire du New York Times). De plus, Honda avait annoncé une annonce pour Noël, hors elle n’est pas survenue. Mais l’article de la Stampa n’indique guère plus que ce qui a été raconté le 22 décembre ici et là.

Cliquez sur les liens et comparer par vous même si vous n’y croyez pas. Ou mieux, comparer l’article de la Stampa avec celui de Crash.net daté du 23 Décembre et vous allez voir que c’est les mêmes déclarations.

Update 17h07 : La Stampa n’est pas à son premier coup de « buzz », souvenir de Sarah Palin en septembre dernier.

Update 17h52 : Alors selon la presse allemande, ce n’est pas 1$ que Carlos Slim a déboursé pour acheter Honda, mais 160 millions d’euros et la garantie d’investir 1,2 milliards d’euros sur 4 ans (et non trois).

Update 18h01 : Le groupe de Carlos Slim a démenti tout rachat de l’équipe Honda

Publié dans Actualités, Analyses | Tagué , , | Commentaires fermés sur Carlos Slim, Honda F1 et La Stampa : mensonge antidaté

Schumacher, un ambassadeur trop cher pour Ferrari

 » Il a encore un contrat avec nous pour l’année prochaine, donc il restera avec nous, » a déclaré Stefano Domenicali, responsable de la Gestion Sportive de Ferrari, au magazine Autosprint, sur le futur immédiat de Michael Schumacher en 2009.

 » Les activités qu’il a fait avec nous à la fois dans le département des voitures de série et dans celui du sport automobile continueront. Cependant, et je dis juste cela d’un point de vue personnel, il est clair que tout doit être apprécié pour ce qu’il peut apporter. Donc, durant la saison, nous aurons des discussions pour comprendre si cette collaboration continuera. »

Un revirement de situation étonnant pour la Scuderia et un échec aussi. En retraite sportive depuis fin 2006, Schumacher était encore compétitif. Ferrari lui a donc proposé un contrat de trois années pour en faire un ambassadeur de la marque, mais aussi pour compenser certaines carences techniques des nouveaux pilotes (Massa-Raikkonen). Enfin, surtout pour éviter un retour sportif toujours prévisible pour un champion (l’exemple de Prost hante toujours Willy Weber l’agent du septuple champion du monde).

Un contrat de 30 millions de dollars, soit 10 millions annuel, qui ne semble plus être justifié pour l’équipe Italienne.

Publié dans Actualités, Business News F1 | Tagué , | Commentaires fermés sur Schumacher, un ambassadeur trop cher pour Ferrari

Toyota prolonge la F1 sous contraintes ?

Akio Toyoda, petit-fils du fondateur de Toyota et actuel vice-président exécutif du constructeur automobile japonais, deviendra l’équivalent de directeur général au mois d’avril 2009 du constructeur, rapporte mardi 23 décembre le quotidien nippon Asahi. Akio Toyoda est actuellement responsable des activités du groupe automobile à l’étranger.

Une bonne nouvelle pour l’équipe Formule 1. L’héritier a déjà affirmé son soutient envers l’équipe et sa famille semble derrière lui dans cette entreprise. Un attachement renouvelé qui fait du bien du coté de Cologne, mais qui aurait des contraintes dès 2009.

En effet il se murmure que l’équipe disposerait d’un engagement de trois années supplémentaires (jusqu’en 2011), à la condition de devenir indépendante financièrement sur la période. Les mesures FIA et FOTA allant, d’ailleurs, clairement dans ce sens.

Publié dans Actualités | Tagué , , | Commentaires fermés sur Toyota prolonge la F1 sous contraintes ?

Renault, une situation financière par omission

Renault il y a quelque mois a changé d’homme à sa tête. Patrick Pélata est devenu le nouveau boss du losange. Toutefois, ses relations avec Carlos Ghosn sont souvent musclées.

Selon le magazine Capital, ses deux monstres froids n’ont pas cessé de se jauger. Pélata qui est l’in des seuls dirigeants du groupe à tutoyer Ghosn, se permet aussi parfois de le critiquer. Exemple : a l’été 2007, au moment du lancement de la Laguna 3, il avait regretté que le groupe « s’arc boute » sur la réussite de ce modèle, encensé par Ghosn. Plus récemment, il a refusé d’endosser l’objectif de 6% de marge pour 2009, l’un des piliers de la stratégie du big boss. Bref l’homme est une tête et l’on annonce déjà une révolution de velours à la tête du groupe Renault-Nissan.

Quand à savoir si l’homme aime la Formule 1. La réponse est inconnue et d’ailleurs inutile car la Formule 1 reste un jouet du grand patron. Pélata ayant été mis en place par un conseil d’administration redevenu réaliste après quelques années d’euphories.

Reste la réalité, 4.900 emplois supprimés (ou volontaire si l’on joue sur les mots). Toutefois, si Renault est en difficulté financière au point de réclamé environ 1 milliards au Président de la république (après avoir obtenu 280 millions ce mois ci, il apparait que sa situation n’est pas si désespéré que cela. En effet selon E24.fr les dividendes de Renault permettraient de financer une masse salariale annuelle de 30.000 salariés. Pour Renault, les dividendes distribuées en 2007 ont été de 860 millions d’euros, soit de 3,80 euros par action. Ils représentent 32% du résultat net annuel consolidé et semblent être maintenus pour l’année 2009 malgré les difficultés économiques rencontrées. Prenons l’hypothèse d’un salaire moyen de 1500 euros sur 13 mois avec les charges sociales, soit un salaire annuel de 28.275 euros, la distribution de dividende de l’année dernière permettrait de financer une masse salariale annuelle de 30.000 personnes. Ce chiffre est à comparer avec le plan de restructuration actuel de 4.900 salariés.

Publié dans Actualités, Analyses | Tagué | Commentaires fermés sur Renault, une situation financière par omission