Archives du tag : Technique F1

Réglement moteur 2013 : la menace Ferrari

ferrari_logoAlors que le règlement moteur 2013,  proposé,  comporte un moteur 4cyl 1600cm3 turbo à 10.000 tr/min d’une puissance de 650cv + 150 cv via le KERS (voir le règlement en cliquant ici). Ferrari ne partage pas son enthousiasme et indique sur Autosprint son alternative et ses arguments.

Maranello souhaite un V6 de 1800cm3 (adapté via le V8 actuelle), qui serait plus facile et beaucoup moins coûteux à développer que d’établir une étude depuis une page blanche avec le projet 4 cyl. De plus, ce moteur en ligne, provoquera un profond changement de design sur les voitures.

Un élément de pression ?

Le désaccord est tel que la Scuderia brandit déjà son boycott de la Formule 1, si ce règlement est entériné. Pour le compte de la Corriere dello Sport, Stefano Domenicali a déclaré que « selon la manière dont les règlements sont configurés, Ferrari est ouvert à de nouveaux défis dans Le Mans ou L’American le Mans Séries. »

Un malaise au sein de la FOTA

Cette menace est d’autant plus curieuse que ce règlement (pour le compte de la FIA) a été rédigé par des hommes de Ferrari (Rory Bryne et Gilles Simon) et Patrick Head. Donc des hommes  qu’elle a bien connu et qu’elle connait. Loin des technocrates de la FIA d’antan. A la différence de l’an dernier, la réaction de la Scuderia Ferrari est à la fois étonnante mais,  cherche probablement sa justification vers l’audience d’aujourd’hui.

En effet, Ferrari, si elle est sanctionnée, pourra dire que la FIA est contre elle et qu’elle n’a plus rien à faire en Formule 1, du fait du règlement 2013,  qui ne lui convient pas. Une théorie des dominos d’anticipation à faire froid dans le dos. Reste à savoir si l’influence de la marque italienne sera aussi forte que l’an dernier…

Publié dans Analyses | Tagué , , , | Commentaires fermés sur Réglement moteur 2013 : la menace Ferrari

F1 – IRL : le rapprochement moteur

Curiosité du calendrier ou alors réelle volonté de rapprochement ? Il est intéressant de comparer les propositions (acceptés d’ailleurs par la FOTA) des prochains réglements techniques de la Formule en 2013 et le règlement moteur de l’IndyCar en 2012.

En Juin dernier, TomorrowNewsF1 avait déjà souligné que l’IRL visait un peu les moteurs de Formule 1 avec son projet de moteur 4cyl de 1600 cm3 bi turbo ou 6cyl 2400cm3 (bi turbo) entre 550 et 700cv de puissance.

Avec le projet d’un moteur 4cyl de 1600cm3 de 650cv +150cv du KERS (5 unités par an), les projets se rapprochent de manières intéressantes. D’autant plus que l’IRL reste ouvert à la fourniture de moteur par d’autres constructeurs.

La première marche vers un rapprochement entre les deux disciplines, dont les histoires de rapprochement/rivalité depuis 30 ans ressemblent à une légende sans fin. Sauf qu’ici l’histoire devient réalité pour la première fois.

Publié dans Analyse technique | Tagué , | Commentaires fermés sur F1 – IRL : le rapprochement moteur

Williams : des transmissions à vendre pour Virgin et HRT ?

Devant les problèmes de fiabilités qu’on rencontrés les équipes Lotus, Virgin et Hispania Racing au niveau de l’hydraulique et des transmissions (une technologie X-Trac largement mis en cause depuis le début de l’année (voir ici)), seul Williams, disposant d’une motorisation Cosworth,  est fiable dans ce domaine.

Dans cette perspective, l’équipe de Grove a donc décidée de vendre sa technologie hydraulique à ses petites équipes. Une annonce qu’a confirmée hier Sam Michael. Il est possible que la transmission Williams soit aussi  disponible en plus de l’hydraulique.

Lotus a déjà débuté le développement de sa propre transmission, donc la vente ne devrait concerner que Virgin, HRT et la prochaine 13ème équipe (si elle existe). Ce qui représenterait un tarif de 5 millions d’euros annuel et amortirait les coûts de développements et de fabrications pour Williams.

Publié dans Actualités | Tagué , , , | Commentaires fermés sur Williams : des transmissions à vendre pour Virgin et HRT ?

Réglement 2013 : retour à l'effet de sol !

La prochaine réforme en profondeur du règlement technique à l’horizon 2013 pourrait entrainer un véritable tsunami culturel.  En effet, retour au turbo et surtout l’effet de sol est sérieusement discutée !

Les premiers détails sur le nouveau règlement technique ont été ébruités et cela fera du bruit à l’avenir. Les groupes techniques dirigés par Rory Bryne (ex-Ferrari) et Patrick Head (Williams) pour la partie châssis et Gilles Simon (Ferrari) ont présenté aux équipes, durant la pause estivale un premier projet de règlement que voici :

  • Moteur 4cyl 1,6L turbo (pression de 3 bars), 650 cv.
  • KERS sur une période de 30 secondes afin d’obtenir 150cv de plus.
  • Une réduction de la consommation de carburant

Mais le changement le plus impressionnant provient des châssis :

  • Evolution du diamètre des roues (15 puis 18 pouces en 2014)
  • Un retour aux voitures à effet de sol dans le principe
  • Pontons plus longs et  structures de sécurité renforcée

Deux autres idées sont intéressantes à étudier :

  • 1 – l’utilisation aux stands du KERS, ce qui coupera le moteur durant les changements de pneumatiques. Sort de Stop and Start mode F1
  • 2 – Un nouveau système de freinage du fait du plus gros diamètre des jantes.

Source Motorsport-total.com

Publié dans Analyse technique | Tagué | Commentaires fermés sur Réglement 2013 : retour à l'effet de sol !

Red Bull : le T-tray est t'il dangereux ?

J’avais déjà diffusé la vidéo le 31 Aout, mais les droits de sa diffusion avaient été annulés. J’indiquais alors, après l’explication du secret de la Red Bull RB6 de bien regarder le comportement de la voiture de Vettel avant le crash et que, finalement, le système employé est dangereux pour la sécurité du et des pilotes.

Si vous ne les avez pas vus, regarder ses images avec attention, car très prochainement, des changements seront à prévoir. Vettel est dans le sillage de Jenson Button et lorsque la voiture est aspirée par la McLaren, la stabilité de la voiture est perturbée et le nez avant de la RB6 plante vers l’avant et Vettel perd le contrôle pour percuter la voiture de Button.

Comme enTurquie, Sébastian Vettel a indiqué qu’il avait « perdu la voiture », mais regardez également la variation de stabilité de la voiture juste avant le crash (voir la vidéo ici) . Une situation qui est troublante. Lors du GP d’Allemagne, j’ai fait une réflexion auprès d’un des correspondants de TomorrowNewsF1 sur le phénomène d’aspiration entre une Red  Bull et une autre monoplace : Je m’étonnais que les Red Bull était, malgré un aileron flexible efficace, incapable de doubler une voiture plus lente de type McLaren ou une Renault par exemple. La réponse vient probablement de là.

Souvenir aussi du looping de Mark Webber à Valencia. La faute était contre le F-Duct, mais regarder désormais l’aileron avant de la monoplace et vous verrez des variations étranges, lorsque que la monoplace de l’australien est aspirée par la Lotus de Kovalainen. (revoir la vidéo ici)

Le problème est que sur trois crash (Turquie, Valencia et Belgique) deux sont du fait de Vettel, mais cela tient compte du pilotage de celui-ci, que beaucoup estiment plus agressif que celui de Webber. Ceci explique peut être cela.

Et si le T-Tray, tel est son nom, est dangereux pour la sécurité des pilotes ? La FIA pourra-t-elle agir pour l’interdire ? Si telle était le cas, le championnat du monde serait déjà joué et l’avantage principale de cette formidable voiture qu’est la RB6 serait donc perdue.

Publié dans Analyse technique | Tagué , | Commentaires fermés sur Red Bull : le T-tray est t'il dangereux ?

Aérodynamique F1 – Toujours la même idée

http://jimsgarage.files.wordpress.com/2007/08/lotus79b.jpg

Depuis la découverte de l’effet de sol à la fin des années 70, les ingénieurs ont toujours cherchés à reproduire cette situation idéale d’appuis. La Fédération Internationale de l’Automobile a interdit plusieurs concepts se rapprochant de cet idéal aérodynamique dans l’histoire.

1981 : interdiction des jupes

Arrivant aux limites physiques des pilotes, le passage en courbe était une préoccupation de sécurité et les jupes latérales, utilisés depuis 1978, ont été supprimé. C’est durant cette période que deux concepts ont été inventés : le double châssis de la Lotus 88 et surtout les effets sur la suspension. La Brabhram BT49C de cette année là, utilisait un système de suspension pneumatique qui respectait le règlement à l’arrêt, mais plus durant la course.

1994 : interdiction des suspensions actives

Après l’interdiction des jupes, la suspension active était la solution idéale pour faire varier une caisse en fonction des besoins aérodynamiques. En 1987, Lotus l’utilisera en course, mais c’est Williams qui sera champion du monde avec ce système en 1992 et 1993 avec la FW14B et FW15.

Le concept de T-Tray de Red Bull s’inspire de ses concepts en faisant varier l’ensemble avant d’une monoplace pour augmenter l’appui aérodynamique (voir l’explication dans ce billet).

Avec son triple diffuseur et ce système aérodynamique, la Red Bull RB6 représente une fusion entre les voitures à effets de sol des années 79/80 et année 92/93 avec son T-tray. Une voiture efficace et disposant d’appuis à tout moment.

Mais pour combien de temps encore ?

Publié dans Analyse technique | Tagué | Commentaires fermés sur Aérodynamique F1 – Toujours la même idée

Le secret de la Red Bull RB6

redbull-secrets

Parler d’aileron flexible à propos des Red Bull RB6 et Ferrari F10 est réducteur, selon le magazine Sport Auto, c’est toute la partie avant de ses deux monoplaces qui se déformer. Jusqu’à Budapest du moins…

Le secret de la Red Bull mis à jours

  • 1 – A haute vitesse, un élément du plancher (alias T-tray) remonte de plusieurs centimètres. Cela est rendu possible par le fait que la planche située sous la voiture soit composée de trois parties, une décision prise par l’association des constructeurs en 2009 pour limiter les coûts (au lieu de changer la planche complète en cas de dommage. Il devient possible de n’en changer qu’une partie). Ce découpage, crée un flou réglementaire : il permet de générer une articulation.
  • 2 – Une fois que le T-tray est remonté, tout l’avant de la voiture peut s’abaisser grâce à l’utilisation d’amortisseur spéciaux. C’est la raison pour laquelle l’aileron adopte une position « en plongée ». Ce mouvement permet à sa section centrale, dont la hauteur par rapport au sol à l’arrêt est dictée par le règlement, de se rapprocher de la piste. Cet abaissement frontal est tel que si le T-tray restait immobile, il se planterait dans le sol  .
  • 3 – L’aileron avant se déforme également vers ses extrémités, permettant aux deux dérives verticales, de se rapprocher du sol. Selon les estimations de McLaren, l’abaissement général de 1mm procure un gain d’efficacité aérodynamique de 1%.  Sur la Red Bull la section frontal est plus base de 22mm par rapport à la MP4-25 et les dérives plus basse de 8mm.
Publié dans Analyse technique | Tagué , , | Commentaires fermés sur Le secret de la Red Bull RB6

Ailerons Flexibles : une mascarade de contrôles

wingred-bullLa Red Bull RB6 a passée les vérifications techniques de la FIA sans problèmes majeurs. La Fédération,  sous la vigilance de Jo Bauer,  a présentée les nouveaux contrôles d’ailerons avant pour vérifier leur flexibilité.

L’aileron devant supporter 100kg au lieu de 50 kg et ne devant être flexible que de 20mm au lieu de 10 accordés lors du GP de Hongrie. La FIA a donc mis en conformité la RB6 au même titre que la McLaren MP4-25.

Reste deux questions : Et Ferrari ? La voiture sera testée après les qualifications aujourd’hui selon toute vraisemblance,sachant quelle dispose du même aileron qu’en Hongrie il sera intéressant de voir comment les tests sont crédibles ou non. Enfin, Red Bull avait annoncé qu’elle n’utiliserait pas son « aileron flexible « pour SPA et Monza. Au point de se demander si tout ceci sert à quelque chose et que ses fameux ailerons flexibles ne vont pas faire leurs réapparitions sur les prochains circuits…

Publié dans Analyse technique | Tagué , , | Commentaires fermés sur Ailerons Flexibles : une mascarade de contrôles

Williams F1 ferme une soufflerie

Williams F1 2010

L’équipe Williams prend une mesure importante qui sera probablement suivie par d’autres. Un symbole même : le team de Franck Williams fermera une de ses deux souffleries et licenciera son personnel.

Le site GoCar.gr, qui a contacté l’équipe anglaise, confirme l’information. Officiellement, cette fermeture est destinée à gérer la fin de développement de la FW32 en soufflerie, afin que tout le personnel se concentre sur la prochaine FW33. La raison étant que les deux souffleries ne peuvent pas tourner en parallèle.

Notons toutefois que l’emploi de la soufflerie a été fortement réduit depuis l’an dernier et que la disposition de deux outils de ce genre n’est plus vraiment nécessaire.

A l’heure de la réduction du personnel, la nouvelle est douloureuse et s’accompagnera par d’autres annonces à l’avenir.

Source GoCar

Publié dans Actualités, Analyse technique | Tagué , | Commentaires fermés sur Williams F1 ferme une soufflerie

Ferrari vise le stratège de RBR ?

Si le marché des transferts pilotes est sobre depuis la fin du printemps, le marché des ingénieurs bas son plein (voir : l’autre marché des transferts) et Ferrari est très active. Selon les rumeurs elle viserait le stratège de Red Bull.

Neil Martin, stratège de l’équipe Red Bull Racing serait sur le départ selon les bruits de plus en plus insistant. Fort d’une expérience de 11 années chez McLaren, avant de passé chez Red Bull, l’anglais serait l’objectif prioritaire de cette fin d’été, afin d’obtenir le double résultat suivant : renforcer son staff et affaiblir la concurrence.

Après le départ de Pat Fry et d’autres ingénieurs de l’environnement McLaren, les rumeurs vont bon train, mais il faut encore attendre les prochaines semaines pour savoir ce qui est encore vrai du faux.

Publié dans Analyse technique | Tagué | Commentaires fermés sur Ferrari vise le stratège de RBR ?