Archives du tag : Prodrive

F1 – Aston Martin de retour en F1 dès 2010 ?

Aston Martin envisage de passer en Formule 1, si Bernie Ecclestone et Max Mosley tiennent la promesse d’un budget plafond de 32 millions d’euros partir de 2010 et l’ouverture pour trois nouvelles équipes.

David Richard, propriétaire de la marque, a avoué hier cette possibilité :  » c’est le bon moment d’enter. Si les budgets sont plafonnés à un niveau raisonnable, tout le monde en bénéficiera. Au lieu d’une Formule à la course à l’armement, il y aura un championnat pour les ingénieurs avec une plus grande place à l’ingéniosité et les pilotes pourront démontrer leurs talents. « 

Toutefois rien n’est encore décidé. Mais la clé sera la décision du budget plafond indique The Times qui rapporte cette information.

Aston Martin avait déjà fait l’objet d’une rumeur en 2008 (lire le billet ici) et avait aussi participé au championnat de Formule 1 en 1959 avec une DBR 4/240 dotée d’un 6cyl de 2493cm3 de 280cv à 8250tr/min, d’un pont De Dion et de frein à disques, mais au moment de sa présentation, les voitures à moteur avant étaient désormais dépassées.

Derrière Aston Martin nul ne peut oublier le projet Prodrive dont l’entrer en F1 est de l’ordre de la saga dont une partie est à lire ici.

Source The Times

Publié dans Actualités | Tagué , , , | Commentaires fermés sur F1 – Aston Martin de retour en F1 dès 2010 ?

F1 [note] – une grille 2010 pleine d'illusion ?

Qu’elles seront les équipes qui compléteront le plateau de l’année 2010 ? Max Mosley et Bernie Ecclestone indiquent que trois nouvelles équipes vont parvenir à obtenir le sésame pour participer au championnat du monde de Formule 1 l’année prochaine. Mais reste à savoir qui seront les élus.

Le cas d’USGPE (ex USF1) est clair, selon certains observateurs anglo-saxons le projet est solide. Prodrive sera probablement de retour aussi, car le projet F1 est devenue une priorité à très court terme. Une équipe de GP2 aussi (Campos ? ou ART ?) mais il ne faut pas oublier le projet de A1GP qui semble lui aussi très sérieux.

Paul Stoddart et même Eddie Jordan étudient un projet de retour et Graig Pollock reste en embuscade, comme souvent. Bref beaucoup de candidat présumés et finalement peu d’élus. Une bonne affaire pour le projet de moteur standard Cosworth de Mosley et une bonne nouvelle pour la F1, car la grille sera composée de 30 voitures, ce qui signifie plus de spectacle avec des pré-qualifications.

Ou alors cela ne restera qu’un mirage contre la FOTA dans le match d’influence que subit la Formule 1 depuis 6 mois.

Publié dans Non classé | Tagué , , , , , , | Commentaires fermés sur F1 [note] – une grille 2010 pleine d'illusion ?

Prodrive vise toujours la F1

L’arlésienne de la F1 pourrait t’on désigné Prodrive qui est annoncé tout les ans sans jamais venir. Toutefois, David Richards confirme son intérêt pour la Formule 1.

« Je n’ai jamais caché le fait que la Formule 1 est l’avenir de Prodrive. Je pense que nous y seront un jour, mais je veux que les choses chances avant. L’équipe devra être en tout cas rentable et compétitives, car nous ne voulons pas perdre notre chemise et nous ne voulons pas seulement remplir la grille de départ. » Affirme Richards sur GP Week.

Richards précise aussi que Honda n’était pas un bon placement, et que le constructeur à donner suite à un projet interne datant de longue date.

Publié dans Actualités | Tagué | Commentaires fermés sur Prodrive vise toujours la F1

F1 – Ces projets d'équipes (fragiles) pour créer le club des 12

Max Mosley souhaitait 12 équipes, Bernie Ecclestone lui-même est d’accord pour ouvrir les prochains Accords Concordes à douze bénéficiaires. Actuellement il y a 9 équipes (le cas Honda n’a toujours pas été traité)), et deux ou trois candidats s’annoncent pour l’horizon 2010.

Le premier est USF1 qui établit sa présentation en ce début de soirée. Un projet qui mérite de voir le jour mais qui doit démontrer une solidité et surtout établir sa capacité à rebondir en cas de coup dur de la FOTA par exemple.

Le deuxième c’est déclaré aujourd’hui, le projet A1GP. Là encore le projet semble intéressant et récurant. Tony Teixeira entreprend l’achat d’une équipe depuis deux ans maintenant. En vain jusqu’à présent. Il a l’argent, mais la question sera de savoir si Bernie Ecclestone souhaite que ce projet se réalise.

Enfin Prodrive, l’arlésienne de la F1. Morte début 2008, ressuscitée via Honda pour re mourir quelques mois après, ce projet rebondira encore pour vraisemblablement pour revenir au projet d’origine avec une voiture cliente.

Publié dans Actualités, Analyses | Tagué , , , | Commentaires fermés sur F1 – Ces projets d'équipes (fragiles) pour créer le club des 12

Honda F1 : Prodrive dit non

Patatra, pour la troisième fois de son histoire, David Richards abandonne son programme F1. Après une participation avortée dans BAR en 2002, le programme Prodrive F1 avec McLaren-Mercedes en 2007, la reprise de Honda Racing F1 est oubliée pour une simple raison : Trop risqué.

« Si l’on veut changer quelque chose, il faut faire une coupe radicale et puis construire un nouveau point de départ.  » a indiqué David Richards dans un entretien au magazine Auto Motor und Sport. L’homme fort de Prodrive précisant que, si il avait été choisie, des personnes auraient été licenciés et le budget 2009 aurait été serré.

Pour Honda, ce n’est pas une bonne nouvelle, David Richard semblait disposer du plan le plus solide et surtout le plus réaliste à terme. Hors il semble évident que le constructeur ne souhaite pas licencier ses 668 personnes à Brackley (45 millions d’euros de charges salariales), alors qu’une coupe franche serait plus logique pour que le programme reste viable.

Business as usual raconte souvent Bernie Ecclestone lorsqu’une affaire en F1 se déroule, le retrait de Prodrive signifiant que le rachat de Honda n’est vraisemblablement pas assez fiable pour être viable sur la durée. Rajoutant aussi aux déclarations de Ross Brawn sur le moteur Ferrari, destinées à être un attrape sponsors ou investisseurs (ce qui n’a pas été prouvé depuis 10 ans). Comme d’habitude donc, statu quo il reste 12 repreneurs au lieu des 4 ou 6 annoncés, ce qui n’est pas nécessairement une bonne nouvelle. Pour mémoire Prost GP, aussi, avait plein d’intérêt en 2001-2002…

Toutefois selon des rumeurs, une annonce devrait être faite d’ici deux semaines.

Publié dans Actualités, Analyses | Tagué , | Commentaires fermés sur Honda F1 : Prodrive dit non

Le plan de 3 ans de Prodrive F1

David Richards, médiatiquement du moins, semble être le favori pour la reprise de Honda F1 Racing. Bien aider par The Investment Compagny, un partenaire bien nommé du Koweït. Une vieille connaissance pour Richard car c’est ce même TIC qui dispose de 40% de Prodrive.

Ses hommes aux pétrodollars bien garnit étaient déjà de la première aventure avortée de Richards en F1 l’année dernière comme l’indique le quotidien Daily Mail hier. Richard prévoit un budget de 120 millions d’euros, dont 80 millions en marketing/fonds et 30 millions d’euros en droit FOM, dérivés du résultat de Honda en 2008.

Le plan proposé aux dirigeants de Honda sera établit sur une base de trois années, où le TIC garantira 80 millions d’euros d’investissement par an (qui sera dégressif à mesure du flux de sponsors avenir). Sur cette période, Richards estime que les comptes seront équilibrés : « trois années, jusqu’à ce que les comptes soient à nouveau équilibré «  confirme le manager anglais.

Mais sur quoi repose le projet Prodrive ? Simplement sur un avatar de l’ancien projet Prodrive-McLaren-Mercedes: Donc un châssis client. A la différence, qu’en ses temps de crise, seul une équipe peut justifier un investissement pour un pays arabes : Ferrari.

Déjà en 2001, Alain Prost avait dragué le Koweït. Berger l’avait imité 7 ans plus tard pour Toro Rosso en vain. Le TIC avait accepté d’apporter un soutient (juger toutefois insuffisant par Ron Dennis à l’époque) dans son entreprise de 2008 à Prodrive car Mercedes était de la partie. Hors le constructeur à l’étoile s’étant retourner vers Force India, seul une équipe serait intéressée par le même type d’accord : Ferrai.

Le timing parfait : La Scuderia ne dispose que d’une équipe à fournir en 2009 (Toro Rosso) mais plus rien au-delà selon toute vraisemblance. Hors son business plan est dépendant de la fourniture d’un moteur (au moins). La fourniture d’un ensemble complet et d’un chèque de 45 millions d’euros environ ne serait pas pour lui déplaire, car les moteurs vont (par le règlement) baisser fortement de tarif, ce qui n’arrange pas les marges de Maranello.

Châssis 100% Honda (Châssis-Moteur confirmé par Nick Fry) pour 2009 et un châssis client 100% Ferrari pour 2010, voilà qui pourrait séduire les partenaires Koweitiens, et justifier un investissement important sur trois années.

Publié dans Actualités, Analyses | Tagué , | Commentaires fermés sur Le plan de 3 ans de Prodrive F1

Honda face à la crise de repreneur

Il est entendu que le constructeur Honda peine à séduire les investisseurs potentiels. Ceux-ci, d’après des rapports économiques, demanderaient des garanties techniques et même financières au constructeur nippon.

Un comble, alors que le constructeur nippon souhaite recentrer (et profité) ses investissements en recherche et développement sur de nouveau concept (l’équipe F1 est dépendante des budgets de R&D), et que son équipe de F1 est à vendre entre 50 et 150 millions de dollars, la crise économique globale touche tout le monde.

Le fond souverain DIC, présenté comme le grand favori, souhaite plus de garanties, car lui-même est sous la pression de son Emirat qui souhaite des investissements plus rentables et moins « d’image ». Une nouvelle idéologie dans le processus et une crise de conscience. David Richard, et Prodrive, lui aussi soutenu par des investisseurs du Moyen-Orient selon toute vraisemblance, souhaite prendre son temps. Combien de temps ?

Une situation qui inquiète Honda qui a décidé de jouer son vatout et sacrifier un investissement à perte pour tourner la page de la Formule 1 le plus vite possible. Le constructeur souhaite aider financièrement le futur repreneur pour l’année 2009, mais pas au-delà. Le dédit peut être estimé à 50 millions de dollars, l’équivalent d’un sponsor principale.

Le chemin de croix ne fait que débuté pour l’équipe, qui de toute manière devra subir dans les prochains mois un plan social radical (-50% de l’effectifs soit une économie de 20M€). Reste que l’avenir est encore flou.

Publié dans Actualités, Business News F1 | Tagué , | Commentaires fermés sur Honda face à la crise de repreneur