Archives du tag : Mark Webber

Mark Webber, comme un air de numéro 2

En plus d’avoir logiquement démenti les contacts avec Ferrari pour 2013, Mark Webber a indiqué sur Autosprint que son avenir chez Red Bull Racing dépendra des résultats. De ses résultats.

Une déclaration étonnante pour l’homme qui a remporté un Grand Prix à Monaco cette année et qui estime avoir réalité un début de saison 2012 inégale. Pourtant, cela souligne un autre aspect du contrat de Mark Webber et des contraintes que Red Bull Racing accorde, en échange d’une égalité de traitement. En réalité l’australien est le pilote N°2.

Le pilote rassure en estimant que l’équipe n’a pas réellement envie de changer son line-up en 2013. Certes, mais si, par exemple Felipe Massa remporte une victoire cette saison, il sera reconduit en 2013 chez Ferrari dans le mois qui suivra le résultat. La différence ici avec Red Bull Racing est que la reconduction de Mark Webber est visiblement indexée sur le résultat de l’équipe. Le salaire du pilote australien est systématiquement le même que celui de son double champion du monde d’équipier, Sébastian Vettel. 8 millions d’euros en 2010, 10 millions d’euros en 2012. Mais en 2013 ? La tendance logique est de ne pas payer Webber comme Vettel, palmarès oblige. L’an prochaine le jeune allemand touchera environ 16 millions d’euros, mais l’australien ?

La question est posée et l’indication de Mark Webber sur l’indexation de ses résultats pour une reconduction ouvre une nouvelle voie dans le management de l’équipe autrichienne. Cela prouve que l’australien est le pilote numéro 2 de l’équipe et que son traitement égal n’est en réalité qu’une façade.

Imaginons que le contrat de Webber ait la clause suivante : L’équipe peut se libérer de son pilote australien si Red Bull Racing n’atteint pas en fin de saison le top 3 du championnat du monde des constructeurs. Une clause qui ressemble furieusement à celle d’un pilote numéro 2 encore une fois.

Pour cette saison 2012, contrairement à 2010 et 2011, Red Bull Racing ne domine pas la saison, ce qui sera plus difficile pour reconduire le contrat de Webber. Il n’est pas impossible qu’il faille attendre les 4 dernières courses de la saison pour une reconduction de contrat. Bien que plusieurs candidats attendent leur heure dans les couloirs de l’usine de Milton Keynes.

Publié dans Transferts | Tagué , | 5 commentaires

Par David Bénard : Mark Webber en tête du petit train de Monaco

Et de six ! Après Jenson ButtonFernando AlonsoNico RosbergSebastian Vettel et Pastor Maldonado (ouf !), Mark Webber devient à Monaco le sixième vainqueur différent en autant de courses, en ce début de saison 2012 de Formule 1décidément f(l)ou. Si, sur le papier, le résultat du Grand Prix peut paraitre assez fabuleux, avec les six premiers qui finissent dans un souffle, force est de constater que les roues de Monte-Carlo nous ont une nouvelle fois offert une procession, sans l’ombre du début d’une attaque, puisqu’il est de toute manière impossible de doubler à la régulière, sans s’accrocher avec un autre concurrent…

Lire la suite de l’analyse de David Bénard sur son blog en cliquant ici

Publié dans View | Tagué , | 2 commentaires

Liste des salaires pilotes 2012


Tous les Salaires des pilotes de F1 2012 par Sportune

Tomorrownewsf1.com  publie ce jeudi le classement des salaires des pilotes de F1 2012, selon les chiffres évalués par le Business Book GP (livre à acheter au complet ici),  sorti le 25 avril. Pour la troisième année consécutive, Fernando Alonsoserait le pilote avec la plus grosse rémunération du paddock. Chez Ferrari, ses émoluments annuels grimpe jusqu’à 30 millions d’euros. Derrière lui, on retrouve les pilotes McLaren, Lewis Hamilton et Jenson Button. Après un différentiel en faveur de Hamilton en 2010 et 2011, les deux champions du monde touchent désormais le même plantureux salaire en 2012.

Une égalité de traitement qui est aussi visible chez Red Bull Racing où Sebastian Vettel et Mark Webber se retrouvent à égalité à la 5e place, en compagnie également de Felipe Massa, deuxième pilote Ferrari et Nico Rosberg qui a obtenu une augmentation pour l’année 2012. Ces pilotes touchent environ 10 millions d’euros. Michael Schumacher est dans l’aspiration avec 8 millions d’euros. Il devance Kimi Raikkonen, qui est la surprise de ce classement. Le champion du monde 2007, réputé pour toucher des salaires très élevé, touche un smic en rapport au passé, mais avec un joli traitement sur ses résultats.

En 2012, le salaire moyen d’un pilote de F1 serait de 5.34 millions d’euros, soit 445.000 euros par mois. Il était de 377.000 euros l’an passé et fait mieux qu’en 2010 avec 413.000 euros. En 2012, plus que pour les autres années, les 5 meilleures équipes du plateau vampirisent les meilleurs salaires de la grille.

Les salaires du paddock de F1 2012

1 – Fernando Alonso (Ferrari) – 30 millions d’euros

2 – Lewis Hamilton (McLaren) – 16 millions d’euros

3 – Jenson Button (McLaren) – 16 millions d’euros

4 – Sébastian Vettel (Red Bull) – 10 millions d’euros

– Mark Weber (Red Bull) – 10 millions d’euros

– Felipe Massa (Ferrari) – 10 millions d’euros

– Nico Rosberg (Mercedes) – 10 millions d’euros

8 – Michael Schumacher (Mercedes) – 8 millions d’euros

9 – Kimi Raikkonen (Lotus) – 5 millions d’euros

10 – Heikki Kovalainen (Caterham) – 4 millions d’euros

11 – Timo Glock (Marussia) – 3 millions d’euros

12 – Kamui Kobayashi (Sauber) – 1 millions d’euros

– Romain Grosjean (Lotus) – 1 millions d’euros

14 – Nico Hulkenberg (Force India) – 0.5 millions d’euros

– Sergio Perez (Sauber) – 0.5 millions d’euros

– Vitaly Petrov (Caterham) – 0.5 millions d’euros

– Pedro de la Rosa (HRT) – 0.5 millions d’euros

18 – Jean Eric Vergne(Toro Rosso) – 0.4 millions d’euros

– Daniel Ricciardo (Toro Rosso) – 0.4 millions d’euros

– Pastor Maldonado (Williams) – 0.4 millions d’euros

21 – Bruno Senna (Williams) – 0.25 millions d’euros

– Nairan Karthikeyan (HRT) – 0.25 millions d’euros

23 – Paul di Resta (Force India) 0.2 millions d’euros

24 – Charles Pic (Marussia) – 0.15 millions d’euros

Publié dans Listes | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 15 commentaires

L’actualité F1 de la semaine 2012 (18)

Au programme de l’actualité de la Formule 1 cette semaine : Sauber F1 Team signe un accord avec un club de football, Ferrari et ses évolutions techniques 2012, le circuit du Mugello souhaite devenir un Grand Prix et la rumeur Mark Webber – Ferrari pour 2013.

Découvrir l’article complet en cliquant ici

Publié dans Back News | Tagué , , , , | Commentaires fermés sur L’actualité F1 de la semaine 2012 (18)

F1 – Webber chez Ferrari en 2013 ?

Mark Webber serait le candidat numéro 1 pour remplacer Felipe Massa selon les informations du journal espagnol EL Confidential.

Selon une source proche, un accord préliminaire pour 2013 a été conclu entre l’équipe italienne et le pilote australien, actuellement chez Red Bull Racing. L’option Webber serait préférée à celle de Sergio Perez, actuel pilote Sauber -Ferrari. Le mexicain reste un pilote d’avenir, mais encore en manque de maturité, selon les responsables de Ferrari en OFF. Ce qui signifie que la signature prochaine (ou pas) du pilote australien serait transitoire.

Dans l’ombre, un homme agit : Flavio Briatore. Le personnage n’est plus officiellement aux affaires, mais reste influent dans la carrière de Mark Webber. C’est d’ailleurs lui que nous entendons régulièrement depuis 2010 et qui guide l’australien dans ses négociations avec Red Bull Racing. Il est aussi un puissant guide pour Fernando Alonso depuis 2007.

L’intérêt de Ferrari envers Webber existe depuis que Fernando Alonso est aux commandes de l’équipe italienne comme premier pilote. Les deux hommes s’apprécient et souhaite visiblement collaborer. L’an dernier, une rumeur indiquait un possible transfert de l’australien pour 2012. Briatore ayant réalisé plusieurs voyages à Maranello, ce qui aujourd’hui pourrait expliquer la mise ne place d’un préaccord depuis ce moment-là entre les parties.

Notons que Webber est traité à égalité technique avec son équipier Sébastian Vettel chez Red Bull Racing. Le salaire est le même, le matériel est également le même. Toutefois le résultat est dissonant.  L’équipe autrichienne ne souhaite plus ce traitement de faveur à son pilote australien pour 2013. En marge de ses affaires, le cas de Felipe Massa était déjà entendu depuis environ 9 mois maintenant dans les couloirs de l’usine de Maranello.

Publié dans Rumeurs, Transferts | Tagué , | Commentaires fermés sur F1 – Webber chez Ferrari en 2013 ?

Mark Webber, le futur Nigel Mansell ?

Il y a des carrières qui se ressemblent étonnamment. C’est le cas entre Mark Webber et Nigel Mansell. Certes les deux hommes ont des caractères différents, un coup de volant différent, mais statistiquement la ressemblance est troublante. A une année près.

Une rumeur indique que le pilote australien sera l’équipier de Fernando Alonso chez Ferrari en 2013. Mark Webber aura 37 ans. Après 6 saisons chez Red Bull Racing et un total de (jusqu’à présent) 7 victoires et 9 pôles positions, son palmarès est honorable. D’autant que l’ex pilote Williams a signé avec l’équipe autrichienne à l’âge de 31 ans. Il était arrivé en Formule 1 chez Minardi alors qu’il était âgé de 26 ans environ.

Le parallèle avec Nigel Mansell est intéressant. Le Lion est arrivé à la Formule 1 chez Team Lotus en 1980, alors qu’il avait environ 27 ans. Il signera chez Williams pour 1985, alors qu’il allait vers sa 32ème année. Pour le compte de l’équipe anglaise, l’homme de l’Ile de Man signera 13 victoires et 11 pôles position.

Le plus troublant est que les deux hommes se sont battus pour le titre de champion du monde, sans l’obtenir (2009, 2010 et 2011 pour Webber et 1985, 1986 et 1987 pour Mansell). Mansell quittera Williams après une mauvaise saison en 1988 pour signer chez Ferrari où il ne restera que 2 saisons avant de revenir chez Williams en 1991 pour obtenir le titre en 1992 et, quitter la Formule 1. Virer par Frank Williams au profit d’Alain Prost pour 1993.

L’histoire nous dira si Mark Webber restera en 2013 et 2014 chez Ferrari avant de revenir chez Red Bull Racing en 2015 en remplacement d’un Sébastian Vettel parti chez Ferrari par exemple (ou ailleurs) et obtenir le titre en 2016. Il aura presque 40 ans. Mansell avait gagné son titre à 39 ans en 1992.

Aussi intéressant, la similitude de statut des deux hommes. Mansell touchait un salaire de 5 millions de dollars en 1988 chez Williams, puis 10 millions de dollars chez Ferrari en 1989. Alors que l’homme n’avait aucun titre à son actif. Notons qu’Alain Prost et Ayrton Senna touchait 8 millions de dollars en 1988 et 1989. En 1990, Mansell touchera d’ailleurs le même salaire que Prost, soit 12 millions de dollars. Actuellement, Mark Webber touche un salaire de 10 millions d’euros, soit l’équivalent de son équipier double champion du monde, Sébastian Vettel.

Publié dans Analyses | Tagué , | Commentaires fermés sur Mark Webber, le futur Nigel Mansell ?