Archives du tag : Daniel Ricciardo

GP Russie 2017 – Paddock Confidences

Sotchi 2017 GP F1Rumeur de paddock 
La saison débutant à peine que déjà des rumeurs de transferts sont dans l’air. Daniel Ricciardo et Max Verstappen chez Ferrari à la place de Kimi Raikkonen. Sebastian Vettel chez Mercedes AMG à la place de Bottas. Fernando Alonso chez Renault ou Mercedes, voir même (plus intéressant) chez Williams.

Sauber et Honda
La confirmation a été faite que Honda fournira bien Sauber F1 Team en 2018 et jusqu’en 2020. En coulisse, l’accord s’accompagne d’un engagement financier du constructeur nippon envers l’équipe suisse. Sauber demandait 40 millions d’euros de’apport dans son budget, il obtiendra 20 millions en 2018 et peut-être 40 millions en 2019. Selon conditions.

Honda et McLaren
Une rumeur indiquait à Sotchi que McLaren allait conclure un accord avec Mercedes pour obtenir son moteur en 2018, le temps que Honda via Sauber mette au point un moteur performant. Le clan allemand a rapidement démenti, tandis que du côté Honda on a indiqué avoir débauché des ingénieurs de Mercedes, Ferrari et Renault dans des rôles de consultant, afin de progresser plus vite. Il y a quelques temps, l’ingénieur Mario Illien a été consulté par McLaren pour intégrer le staff technique dans un rôle ressemblant beaucoup à celui d’Ussamu Gotto en 1993, lorsque le gourou nippon avait quitté Honda pour intégrer le staff McLaren, modifié le moteur Lamborghini V12, se pencher sur le projet V10 Chrysler et le V8 Ford HB, avant de partir chez Ferrari début 1994 pour modifier le V12 et concevoir le premier V10 de l’équipe italienne en 1996.

Publié dans Paddock Confidences | Tagué , , , , , , , , , , , , , | Commentaires fermés sur GP Russie 2017 – Paddock Confidences

Note du Mardi – Les salaires pilotes 2016

Lewis Hamilton GP Brésil 2016 hommage Ayrton Senna F1Comme chaque année, le BusinessBookGP dévoile les salaires des pilotes de Formule 1. La saison dernière, Fernando Alonso dominait les débats, en 2016 c’est Lewis Hamilton qui trône en haut du classement.

En renégociant son contrat la saison dernière avec Mercedes AMG F1, le triple champion anglais passe de 25 à 32 millions d’euros de salaire. Il devance Sébastian Vettel et Fernando Alonso, chacun touchant 30 millions d’euros cette saison.

Notons que Kimi Raikkonen touche un faible salaire de 8 millions d’euros, mais à cela s’ajoute une prime par points inscrits avec un plafond.

Romain Grosjean passant de Lotus à Haas stabilise son salaire autour de 3 millions d’euros pour la saison 2016.

Si vous le souhaitez vous pouvez vous procurer l’édition française du BusinessBookGP 2016 en cliquant ici.

If you want you can get the English edition of the 2016 BusinessBookGP by clickinghere.

Salaire pilote 2016 :

1/ Lewis Hamilton (Mercedes) : € 32m
2/ Sebastian Vettel (Ferrari) : € 30m
3/ Fernando Alonso (McLaren) : € 30m
4/ Jenson Button (McLaren) : € 17m
5/ Nico Rosberg (Mercedes) : € 16m
6/ Kimi Raikkonen (Ferrari) : € 8m
7/ Daniel Ricciardo (RBR) : € 5.5m
8/ Felipe Massa (Williams) : € 4m
9/ Nico Hulkenberg (Force India) : € 4m
10/ Sergio Perez (Force India) : € 4m
11/ Romain Grosjean (Haas) : € 3m
12/ Valtteri Bottas (Williams) : € 2m
13/ Esteban Guitierez (Haas) : € 750.000
14/ Kevin Magnussen (Renault) : € 750.000
15/ Danill Kvyat (RBR/STR) : € 750.000
16/ Max Verstappen (STR/RBR) : € 500.000
17/ Pascal Wehrlein (Manor) : € 500.000
18/ Carlos Sainz Jr (STR) : € 350.000
19/ Joylon Palmer (Renault) : € 250.000
20/ Felipe Nasr (Sauber) : € 200.000
21/ Marcus Ericsson (Sauber) : € 200.000
22/ Rio Haryanto (Manor) : € 150.000

Publié dans Listes, Note du Mardi, Salaire F1 | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Commentaires fermés sur Note du Mardi – Les salaires pilotes 2016

Red Bull, Max et Daniel jusqu’en 2018

Red Bull RB12Red Bull Racing a renouvelé les contrats de Daniel Ricciardo et Max Verstappen jusqu’en 2018. Si le second contrat a été facilement négocié, le premier a été une longue et couteuse décision.

La victoire au Grand Prix d’Espagne a accéléré les événements pour Max Verstappen. Initialement le jeune hollandais est lié jusqu’en 2019 à la marque Red Bull. Le contrat Toro Rosso n’était que de deux saisons (2015 et 2016) et Verstappen savait qu’il allait participer à la saison 2017. Le sacre de Barcelone a révisé les plans de Red Bull qui a appliqué le barème entrevue pour Vettel et Ricciardo avant lui. Un contrat de deux saisons ou il touchera 1 million d’euros en 2017 et 1,5 millions en 2018.

Daniel Ricciardo a été plus compliqué à convaincre. Comme indiqué dans son contrat signé en 2014, Red Bull Racing propose un contrat de trois saisons (2016/2017/2018) à son pilote. Mais, l’équipe n’est plus la même. L’association avec Renault se terminant à bout de souffle, la perspective d’obtenir un moteur compétitif pour 2016 est limitée. Durant plusieurs mois, le Dr Helmut Marko butait devant les refus polis du pilote. L’australien souhaitait uniquement prolongé son contrat d’une saison. Une manière de mettre la pression sur l’équipe et se donner la possibilité d’obtenir une alternative pour 2017.  Finalement les bonnes performances des Red Bull ont incité Ricciardo à prolonger l’aventure de deux saisons. Mais à un prix élevé.

Selon le BusinessBookGP 2016 (disponible en version française and english version), Daniel Ricciardo touche salaire de 5,5 millions d’euros. Pour sa prolongation, Red Bull Racing voulait lui proposé un contrat débutant à 8 millions d’euros comme valeur de base. L’australien estime que sa valeur est nettement plus élevé. On parle d’un niveau similaire à celui de Nico Rosberg. Donc un salaire compris entre 15 et 20 millions d’euros par année, selon toute vraisemblance.

Publié dans Management | Tagué , , , | Commentaires fermés sur Red Bull, Max et Daniel jusqu’en 2018

GP Europe 2016 – Paddock Confidences

Bakou Europa GP F1Ricciardo et Verstappen jusqu’en 2018
Red Bull Racing a annoncé que ses deux pilotes allaient rester encore deux saisons. La place de Verstappen s’accompagne d’une extension de contrat de deux saisons, tandis que Ricciardo dispose d’un nouveau contrat largement augmenté…

Pirelli jusqu’en 2019
Le manufacturier, au prix d’une longue négociation a renouvelé son contrat de partenaire avec la Formule 1 de trois saisons. Il y aura un total de 25 jours d’essais contractuels durant la saison. Un point nécessaire selon Pirelli pour le renouvellement du contrat. Le manufacturier continuera de faire payer ses pneus (environ 2 millions par équipe chaque année) et sera sponsor de la Formule 1.

Rivalité en carton
Valterri Bottas s’est livré récemment sur l’affaire Ferrari de l’an dernier. Le pilote Williams a avoué que c’est la Télévision Finlandaise qui a construit une rivalité entre lui et Kimi Raikkonen, alors qu’elle n’existe pas dans la vie. Expliquant les rumeurs exacerbées de la saison dernière et les retombés que cela a engendrés…

L’ordre du mérite pour Claire Williams
En marge de l’anniversaire de la Reine Elisabeth, Claire Williams à reçu l’Ordre du Merite (OBE), qui est la deuxième plus haute distinction dans le royaume. Il y a 20 ans, Frank Williams avait reçu l’ordre de Commandeur (CBE), pour sa contribution dans le sort automobile anglais.

Flavio et Bakou
Flavio Briatore a indiqué que sans lui, la course de Bakou n’aurait jamais eu lieu. Il y a 3 ans, l’italien rencontrait le président d’Azerbaijdan et les deux hommes parlent d’organisation d’évenements pour faire rayonner le pays. Briatore propose d’organiser une course de Formule 1. Un circuit de ville est imaginé dans la foulée et 6 mois plus tard le contrat était signé.

Publié dans Non classé, Paddock Confidences | Tagué , , , , , , , , , | Commentaires fermés sur GP Europe 2016 – Paddock Confidences

GP Espagne 2016 – Paddock Confidences

Uspain2016ne année sabbatique pour Hamilton en 2017 ?
Aucune pitié pour Lewis Hamilton à Barcelone. Après un début de saison compliqué, une rumeur largement répandue indique que le triple champion du monde prendra une année sabbatique en 2017. Une rumeur largement entretenue par la presse populaire allemande, montrant régulièrement des photos du pilote anglais entrain de faire la fête.

Vers un ajustement de la puissance moteur par la FIA
Fabrice LOM, responsable technique de la FIA a indiqué que la différence entre le meilleur moteur et le plus faible représente sur la piste de Barcelone un écart de 3 dixièmes de secondes. Côté Red Bull, Christian Horner très provocateur a trouvé la solution pour permettre à tout le monde d’avoir la même puissance : avoir chacun un moteur Mercedes-Benz gratuitement ! Il est indiqué que le moteur Ferrari de la Toro Rosso est le moins puissant du plateau et que le Mercedes-Benz est le plus puissant. L’écart étant de plus de 50cv.

L’avenir de Ricciardo
Le pilote australien trouve un malin plaisir à contre-dire ses patrons. Alors qu’Helmut Marko et Christian Horner avait indiqué au GP de Russie que le pilote australien allait rester en 2017 chez RBR, ce dernier précise que rien n’est encore décidé le concernant. Il est indiqué que la principale inquiétude réside sur le moteur Renault/Tag Heuer de 2017 que disposera la prochaine RB13.

Ron Dennis, l’oracle noir
Observateur averti du paddock et pessimiste, Ron Dennis estime qu’une ou deux équipes ne termineront pas la saison 2016. Comme en 2014,  lorsque Caterham et Marussia était en difficultés, avant que la seconde ne trouve une solution in extremis. Sauber et Force India ne sont pas dans une situation idéale il est vrai.

Comparaison entre James Hunt et Lewis Hamilton
Juste après la course de Russie, Lewis Hamilton a fait le voyage jusqu’à Miami pour faire la fête et faire le foufou. Un comportement qui étonne le paddock et qui permette à John Watson de faire des analogies avec James Hunt : « James à remporté le titre en 1976, puis en 1977 et 1978 il a été l’ombre du champion qu’il était. Il était une célébrité. Il était plus intéressé par les distractions que par son travail de pilote. Il est facile de croire que votre vie sociale n’a pas d’impact sur votre vie professionnelle et sur vos performances. Mais c’est subliminale. Une goutte d’eau s’ajoutant à une autre goutte d’eau. »

Kimi vs Mansell vs Ferrari
Mauricio Arrivabene : « L’âge n’a pas d’importance, le courage l’est. Je rappel que Nigel Mansell avait trois ans de plus que Kimi lorsqu’il est devenu champion du monde en 1992. » le plan A de Ferrari est de prolonger d’une saison le contrat du pilote finlandais. Faute d’alternatives séduisantes sur le marché aujourd’hui.

 

Publié dans Grand Prix, Paddock Confidences | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Commentaires fermés sur GP Espagne 2016 – Paddock Confidences

GP Russie 2016 – Paddock Confidences

Red Bull RB12 Sotchi GP Russia 2016Bons baisers de Russie chez Renault
L’arrivée du jeune pilote (déjà entrevue en 2013), Sergei Sirotkin chez Renault Sport F1 c’est accompagné du concours de la banque moscovite SMP Bank. Un établissement détenu par un oligarque, Boris Rotenberg, proche de Vladimir Poutine. Les rumeurs indiquent que le fond luxembourgeois, Genii Capital serait derrière ce deal qui pourrait rapporter gros dans le futur.

La bataille (avortée) autour de Daniel
Ferrari était intéressé par le contrat du pilote australien pour 2017, mais Christian Horner et Helmut Marko laisse entendre que Daniel Ricciardo sera encore présent en 2017 chez Red Bull Racing. Le pilote australien ne dispose que d’une option pour 2017.

Une question de point de vue moteur
Intéressante déclaration de Cyril Abiteboul sur Autosport, résumant assez bien la position des constructeurs de moteur : « Red Bull aurait pu investir l’argent de la FOM dans un projet moteur, mais ils ont fait le choix d’investir dans son châssis et son programme pilote, au lieu du moteur. C’est pour cela qu’il sont fort dans les deux domaines. »

Les coffres forts de la F1
Joylon Palmer ne satisfait pas la direction de Renault Sport F1, qui souhaite obtenir plus de liberté pour la deuxième partie de saison et surtout la suivante. Palmer dispose d’un contrat valable jusqu’à la mi-saison. De son côté, Felipe Nasr a indiqué qu’il ne pilotera plus chez Sauber en 2017. Il serait convoité par Williams.

La FIA et le moteur
Avant d’être balayé d’un revers main par les constructeurs, la Fédération a proposée une clause obligatoire pour que chaque équipes privés puisse disposer d’un moteur constructeur. Afin d’éviter la situation de RBR cette saison. Finalement un tirage au sort  aura lieu.

Les moteurs 2018
La Formule 1 a adoptée son plan moteur 2017 en 7 points. Les prix des moteurs seront réduit de 1 million d’euros en 2017 et 3 millions d’euros en 2018, puis des moteurs à 12 millions d’euros en 2019 et 2020. Le systèmes de jeton sera aboli. Le nombre de moteur sera réduit et beaucoup d’éléments figés. Toutefois, détail intéressant, le moteur hybride est maintenu jusqu’en 2020, mais pas prolongé jusqu’en 2025, comme cela avait été entendu un temps.

Rosberg dans le viseur de Renault ?
En fin de contrat avec Mercedes AMG F1, le pilote allemand ne semble pas réellement pressé de renouveler son contrat, car il souhaite renforcer sa position au championnat, pour obtenir un important contrat avec la marque allemande. Toutefois, le profil de Rosberg pourrait plaire à Renault F1 Team. Mais le prix pourrait rebuter la marque française…

Publié dans Paddock Confidences | Tagué , , , , , , , , , , | Commentaires fermés sur GP Russie 2016 – Paddock Confidences

F1 – Ricciardo et Red Bull Racing

Daniel Ricciardo Melbourne 2016 GPLa 4ème place de Daniel Ricciardo au Grand Prix d’Australie illustre parfaitement les relations entre le pilote australien et l’équipe Red Bull Racing durant cette année 2016 : un changement de pneumatique afin de sécuriser la position et être en bonne position pour viser le podium.

Lorsque Daniel Ricciardo entre dans les murs de Milton Keynes pour la première en temps que pilote titulaire, en remplaçant de son compatriote Mark Webber, la direction de Red Bull avait encore beaucoup d’interrogations. Certes, la marque autrichienne avait permis à son jeune pilote de débuter en F1 chez HRT en 2011 et de réaliser deux saisons chez Toro Rosso aux côtés de Jean-Eric Vergnes. Des saisons ou l’australien ne s’est pas réellement distinguer de son équipier français. L’hésitation pour 2014 était même importante, ce sera finalement Ricciardo qui sera le choix numéro 1.

Au moment de la signature du contrat, Dr Helmut Marko indique qu’il souhaite que le pilote australien s’inscrive sur un engagement jusqu’en 2018. Comme pour Vettel, une clause est installée dans le contrat de deux ans qu’il signe chez RBR pour 2014 et 2015.  Ricciardo toucha un salaire très modeste de 750.000 euros. Modeste mais bénéficiant de primes confortable (500.000 euros la victoire par exemple).  Aux côté du quadruple champion du monde Sébastian Vettel, personne ne pouvait miser sur le jeune australien. Il sera la révélation de l’année 2014. 3 victoires et 8 podiums, il terminera 3ème du championnat pilote derrière le duo Hamilton-Rosberg de Mercedes AMG F1.

Pour la seconde année contractuelle, Ricciardo devait toucher 1 million d’euros, mais les victoires et le départ de Vettel chez Ferrari poussera la direction de Red Bull Racing a proposé 1,5 millions d’euros de salaire pour 2015. Un salaire bas, mais indexé sur le premier salaire de Sébastian Vettel en 2010, l’année de son premier titre de champion du monde avec l’équipe. Un héritage soulignant l’intérêt de Red Bull pour le pilote australien.

Toutefois, en coulisse comme indiqué par sa clause signée en 2014, Red Bull Racing propose un contrat de trois saisons (2016/2017/2018) à son pilote. Mais, l’équipe n’est plus la même. L’association avec Renault se termine à bout de souffle, la perspective d’obtenir un moteur compétitif est limitée. Durant plusieurs mois, le Dr Helmut Marko bute devant les refus polis du pilote. L’australien souhaitait uniquement prolongé son contrat d’une saison. Une manière de mettre la pression sur l’équipe et se donner la possibilité d’obtenir une alternative pour 2017. En cela, Ricciardo imite Mark Webber, qui avait signé un premier contrat de deux saisons (2007/2008), pour ensuite renouveler chaque saison sa participation.

Une situation qui met en réalité en difficulté Red Bull Racing pour l’avenir. Sachant son dernier vainqueur en Grand Prix dans une position de renouveler son contrat année par année, elle lance désormais son dévolue sur le jeune Max Verstappen pour construire son avenir. Plaçant Ricciardo dans la position du pilote ayant fait le lien entre Sébastian Vettel et le futur champion de Red Bull.

Publié dans Management, Transferts | Tagué , , , , | Commentaires fermés sur F1 – Ricciardo et Red Bull Racing

Daniel Ricciardo est déjà sur le marché des transferts 2017

Daniel Ricciardo Red Bull RB12 Tag HeuerDaniel Ricciardo a déjà ouvert la porte à un futur transfert. Dans le Sunday Age australien, le pilote Red Bull Racing laisse entendre qu’il ne sera pas éternellement fidèle à la marque autrichienne. Les résultats sportifs des premiers mois de la saison seront déterminants.

Le passage de Toro Rosso à RBR en 2014 c’était accompagné par la révélation du talent de Ricciardo. Vainqueur à trois reprises cette année, alors que son équipier le quadruple champion du monde Sébastian Vettel avait toute les difficultés à inscrire plusieurs podiums. Malheureusement le manque d’évolution de l’unité moteur Renault a fait sombrer l’australien qui s’était retrouvé même en difficulté face à son équipier, Danii Kvyat.

La saison 2016 est brumeuse. Ricciardo après une longue négociation avec la marque autrichienne, a accepté une prolongation d’une année, au lieu d’un contrat de trois (jusqu’en 2018), comme le souhaitait Red Bull. Ajoutez que durant les premiers essais privés 2016, l’australien a déjà indiqué que le moteur Tag Heuer/Renault n’avait pas évolué par rapport à la saison dernière. La couleur est annoncée.

La notion de fidélité en Formule 1 est assez abstraite. Certes il y a eu les exemples de Jim Clark et Jackie Stewart dans les années 60 et 70, puis Mika Hakkinen avec McLaren entre 1993 et 2001, voir David Coulthard (1996-2004). Mais la grande majorité des pilotes ont une seule aspiration : la recherche du meilleur volant leur permettant de remporter des courses et/ou un titre de champion du monde.

Sébastian Vettel a quitté RBR pour Ferrari dans ce sens. Kimi Raikkonen avait quitté Lotus pour Ferrari en estimant qu’il fallait avoir un volant d’un constructeur avec le changement de moteur en 2014, suivant la logique de Lewis Hamilton. D’ailleurs Hamilton est probablement le seul à avoir une notion de fidélité, car à l’issue de son contrat actuel en 2018, cela fera 12 années qu’il pilotera une monoplace propulsée par un moteur Mercedes-Benz. Un cas assez unique dans l’histoire.

Les possibilités pour Ricciardo sont multiples : remplacer Raikkonen chez Ferrari ou chez Renault Sport pour 2017 (qui l’observe sérieusement) sont des options logiques pour un pilote souhaitant un matériel compétitif en s’associant avec un constructeur.  Il existe aussi la possibilité Williams. Une option qui serait une parenthèse toutefois, malgré la compétitivité de l’équipe de Grove depuis 2014.

Publié dans Transferts | Tagué , , , , , , , , | Commentaires fermés sur Daniel Ricciardo est déjà sur le marché des transferts 2017

Transfert F1 2016

TomorrowNewsF1 fait le point sur les transferts et surtout la durée de contrat des pilotes envers leurs équipes.

Mercedes
Lewis Hamilton : jusqu’en 2018
Nico Rosberg : jusqu’en 2017

Ferrari
Sébastian Vettel : jusqu’en 2017
Kimi Raikkonen : jusqu’en 2016

Williams – Mercedes
Valteri Bottas : jusqu’en 2016
Felipe Massa : jusqu’en 2016

Red Bull – ???
Daniel Ricciardo : jusqu’en 2016
Daniil Kvyat : jusqu’en 2016

Force India (ou autre) – Mercedes
Sergio Perez : jusqu’en 2016
Nico Hulkenberg : jusqu’en 2017

Lotus (ou autre) – Renault ?
Pastor Maldonado : jusqu’en 2016
Jolyon Palmer : jusqu’en 2016

Toro Rosso – Ferrari ?
Caros Sainz jr : jusqu’en 2016
Max Verstappen : jusqu’en 2016

Sauber – Ferrari
Marcus Ericsson : jusqu’en 2016
Felipe Nasr : jusqu’en 2016

Mclaren – Honda
Fernando Alonso : jusqu’en 2017
Jenson Button : jusqu’en 2016

Manor – Mercedes
A suivre

Haas – Ferrari
Romain Grosjean : jusqu’en 2017
Esteban Gutierrez : jusqu’en 2017

Publié dans Transferts | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Commentaires fermés sur Transfert F1 2016

GP Abu Dhabi 2015 – Paddock Confidences

Abu Dhabi 2015 F1 GPLes dessous des cartes
Si l’accord Renault-Lotus est sur le point d’être signé d’ici le 7 Décembre. L’accord Renault-Ecclestone est encore loin d’être lui définitif. Par anticipation, l’anglais a proposé un accord installant la marque française jusqu’en 2025 en F1 et une prime jusqu’en 2020 passé de 36 à 75 millions d’euros par an en plus des primes FOM, sauf qu’avec le taux de change variable entre le dollars et l’euros, la prime est passé à 95 millions d’euros par an.

La politique de la main tendue de Mercedes
Ne voulant pas être le constructeur méchant de l’histoire récente de la Formule 1, Mercedes-Benz a mandaté Toto Wolff pour proposer les services de la marque allemande aux constructeurs en difficulté. Renault c’est vu proposer de l’aide (refusé par la marque française) et sous l’impulsion de McLaren, Honda a discuté avec les représentants de la marque à l’étoile. Faisant écho aux rumeurs de personnels de Mercedes embauchés par McLaren, mais que Honda ne voulait pas intégrer à son équipe, en milieu de saison.

L’avenir de Ricciardo
Si Kvyat a été confirmé pour la saison 2016 il y a quelques temps, l’avenir de Daniel Ricciardo est informel. Le pilote australien a donné son accord verbal pour continuer l’aventure avec RBR en 2016, mais visiblement uniquement 2016. La rumeur indique que Ricciardo a reçu une avance de salaire 2016 et qu’il pourrait être payer selon les résultats de l’équipe autrichienne pour la saison prochaine.

un moteur, deux équipes et un vêto
Ron Dennis a indiqué que Honda avait le budget d’équiper une seule équipe en moteur. Précisant également que la décision de ne pas équiper Red Bull Racing en 2016 était le résultat d’une concertation avec Honda, qui était d’accord avec McLaren. Puis il y a eu une période d’hésitation du constructeur japonais. Finalement c’est Ron Dennis qui a finalement appliqué son droit de véto, pour clarifier les premières intentions de Honda. Ce qui a été interprété comme une décision politique par Red Bull Racing.

Red Bull et les moteurs
Il est entendu que RBR sera équipé d’un moteur Renault en 2016, mais il semblerait que ce ne soit que la base du moteur 2015 qui sera utilisé, avec possibilité de modification par Mario Illien. Le fruit de cette réalisation sera ensuite transmis à Renault Sport en cas de succès. Il n’est pas impossible que ce moteur prenne le nom d’un sponsor à la manière de Ferrari-Petronas entre 1997-2005.

De Susie à Lance
L’annonce de l’arrêt de carrière de Susie Wolff relève de l’échec d’une stratégie commerciale construite par Williams autour de la pilote. La construction de son image depuis trois saisons n’a pas permis de signer les sponsors visés. La signature de Lance Stroll laisse entrevoir une stratégie plus pragmatique : un chèque de 20 millions d’euros pour la saison 2016 et jusqu’à 40 millions d’euros en 2017 si le jeune homme devient titulaire…

L’an 1 et l’an 2 chez McLaren
Ron Dennis a étonné son monde. Il a laissé entendre que Fernando Alonso pouvait prendre une année sabbatique en 2016 pour revenir motivé en 2017 et 2018, lorsque la voiture sera plus compétitive. Une déclaration qui a semée le trouble dans le clan de l’espagnol. Ambiance…

Publié dans Paddock Confidences | Tagué , , , , , , , , , , , , , , | Commentaires fermés sur GP Abu Dhabi 2015 – Paddock Confidences