Archives de la catégorie : Grand Prix

GP Espagne 2016 – Paddock Confidences

Uspain2016ne année sabbatique pour Hamilton en 2017 ?
Aucune pitié pour Lewis Hamilton à Barcelone. Après un début de saison compliqué, une rumeur largement répandue indique que le triple champion du monde prendra une année sabbatique en 2017. Une rumeur largement entretenue par la presse populaire allemande, montrant régulièrement des photos du pilote anglais entrain de faire la fête.

Vers un ajustement de la puissance moteur par la FIA
Fabrice LOM, responsable technique de la FIA a indiqué que la différence entre le meilleur moteur et le plus faible représente sur la piste de Barcelone un écart de 3 dixièmes de secondes. Côté Red Bull, Christian Horner très provocateur a trouvé la solution pour permettre à tout le monde d’avoir la même puissance : avoir chacun un moteur Mercedes-Benz gratuitement ! Il est indiqué que le moteur Ferrari de la Toro Rosso est le moins puissant du plateau et que le Mercedes-Benz est le plus puissant. L’écart étant de plus de 50cv.

L’avenir de Ricciardo
Le pilote australien trouve un malin plaisir à contre-dire ses patrons. Alors qu’Helmut Marko et Christian Horner avait indiqué au GP de Russie que le pilote australien allait rester en 2017 chez RBR, ce dernier précise que rien n’est encore décidé le concernant. Il est indiqué que la principale inquiétude réside sur le moteur Renault/Tag Heuer de 2017 que disposera la prochaine RB13.

Ron Dennis, l’oracle noir
Observateur averti du paddock et pessimiste, Ron Dennis estime qu’une ou deux équipes ne termineront pas la saison 2016. Comme en 2014,  lorsque Caterham et Marussia était en difficultés, avant que la seconde ne trouve une solution in extremis. Sauber et Force India ne sont pas dans une situation idéale il est vrai.

Comparaison entre James Hunt et Lewis Hamilton
Juste après la course de Russie, Lewis Hamilton a fait le voyage jusqu’à Miami pour faire la fête et faire le foufou. Un comportement qui étonne le paddock et qui permette à John Watson de faire des analogies avec James Hunt : « James à remporté le titre en 1976, puis en 1977 et 1978 il a été l’ombre du champion qu’il était. Il était une célébrité. Il était plus intéressé par les distractions que par son travail de pilote. Il est facile de croire que votre vie sociale n’a pas d’impact sur votre vie professionnelle et sur vos performances. Mais c’est subliminale. Une goutte d’eau s’ajoutant à une autre goutte d’eau. »

Kimi vs Mansell vs Ferrari
Mauricio Arrivabene : « L’âge n’a pas d’importance, le courage l’est. Je rappel que Nigel Mansell avait trois ans de plus que Kimi lorsqu’il est devenu champion du monde en 1992. » le plan A de Ferrari est de prolonger d’une saison le contrat du pilote finlandais. Faute d’alternatives séduisantes sur le marché aujourd’hui.

 

Publié dans Grand Prix, Paddock Confidences | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Commentaires fermés sur GP Espagne 2016 – Paddock Confidences

GP Europe 2016 – La communication voilée de Bakou

Bakou GPQuelle durée pour le contrat de Bakou avec la Formule 1 ? Trois ans ? Plutôt Dix ans dont cinq ans fermes, selon le ministre de la Jeunesse et des Sports, Azad Rahimov. Le contrat dispose de contraintes en cas d’arrêt prématuré.

Depuis plusieurs semaines la baisse du court du baril du pétrole menaçait le Grand Prix d’Europe qui devait se dérouler le 19 Juin 2016. Pour 2016, le budget voté par le Parlement sera amputé de 25% par rapport à 2015. Bayram Balci, chercheur à Science Pro et spécialiste de l’Asie central, cité par la Tribune.fr a indiqué : « l’Azerbaïdjan est une belle illustration d’un pays qui a trop misé sur une seule source de revenus. »

Elle est en réalité dépendante de l’or noir. Sa croissance en 2006 était de 34.5%, mais en 2016 le FMI prédit 2,5%. Une situation telle qu’un plan de privatisation de certaine société est en élaboration. La monnaie azérie, le Manat a perdu 50% de sa valeur l’an dernier. Une situation qui se répercute sur la population. L’inflation est estimée à 10 ou 12% en 2016, contre déjà 6,1% l’an dernier. Et malheureusement pas d’Eldorado en Russie, car la situation à Moscou est à la récession et le million de travailleur azérie sont obligés de rentrer. Le 12 Janvier, des manifestations ont éclaté, le gouvernement réplique avec violence et tente de rassurer.

C’est dans ce sens que les déclarations du gouvernement envers le Grand Prix de Formule 1 ont joué la transparence : « Au cours des 5 prochaines années du contrat de 10 ans, l’Azerbaïdjan, selon ses souhaits, peut tenir ou arrêter la course. Mais la course doivent être organisés durant les premières 5 années. Actuellement le budget de la compétition est de 12 millions de dollars (environ 10,5 millions d’euros). Le budget de la compétition comprend les frais et les dépenses de l’organisation payés annuellement, cela sera clarifié. Il n’y a rien de secret » indique  Azad Rahimov.

Rien de secret, mais en réalité une partie de la vérité. Le chiffre annoncé par Rahimov ne concerne que l’organisation et non le coût de la redevance FOM estimé à 30 millions d’euros par année. Nous estimons le coût total annuel de l’épreuve de 50 à 60 millions d’euros (organisation, redevance et amortissement circuit).

Le fait que l’Azerbaïdjan ait accepté de signer un contrat de 10 ans est une chose, mais elle doit impérativement assurer cinq éditions. Les cinq autres années sont en option (un classique). Toutefois, si en cas d’absence du GP d’Europe par le pays organisateur, la Formula One Administration souhaitera une pénalité au pays organisateur. Un héritage des affaires New Jersey et surtout Valencia. Auparavant si un organisateur faisait défaut, il pouvait débourser 10% de la redevance pour être intégré au calendrier et payer le solde avant l’annonce du calendrier de l’année suivante. Ce système reposant sur la loyauté était devenue obsolète. On estime que l’Azerbaïdjan, si elle fait défaut, devra payer 10 millions d’euros par année non organisé.

Publié dans Economie, Grand Prix, Politique | Tagué , , , , , , | Commentaires fermés sur GP Europe 2016 – La communication voilée de Bakou

Une nouvelle ère pour l’Argentine

Argentina FlagLe retour de l’Argentine dans le calendrier de la Formule 1 revient sur le devant de la scène avec la déclaration du nouveau ministre du Tourisme. Il est vrai que le pays est désormais entré dans une ère de vérités, après le voile d’illusion de la période Christina Kirchner.

Ainsi les nouveaux dirigeants du pays souhaitent réhabiliter la crédibilité du pays sur la scène internationale. En Mars 2012, la présidente Christina Kirchner annonçait à la télévision publique qu’elle avait signée un accord avec Bernie Ecclestone de trois années (2013/2014 et 2015), sans que le circuit n’existe. Il n’a d’ailleurs jamais existé, malgré les l’espoirs d’ Ecclestone. Comme souvent sur la période Kirchner, c’était un effet d’annonce. Le fond de l’histoire était en réalité un symbole d’apaisement cachant une guerre énergétique entre l’Angleterre et l’Argentine concernant des puits de pétroles au Malouine (Falkan).

De nouvelles élections ont eu lieu en Novembre 2015. Une nouvelle ère débute en Argentine. Il y a eu la confirmation le 7 janvier de l’organisation avec l’Uruguay d’une candidature à la Coupe du Monde 2030 et l’ambition est de replacer l’Argentine sur la carte du monde sportif en misant sur son histoire. Celle d’une équipe de football deux fois championnes du monde et de Lionel Messi et de l’autre d’avoir eu un pilote 5 fois champions du monde de Formule 1, avec Juan-Manuel Fangio. L’approche sportive n’est plus politique, elle est économique et similaire à ce que pratique Abu Dhabi et Bahreïn.

Publié dans Economie, Grand Prix, Politique | Tagué , , , , | Commentaires fermés sur Une nouvelle ère pour l’Argentine

Le plan Hembery/Ecclestone pour sauver la Formule 1

Abu Dhabi 2015 Pirelli F1Vers une Formule 1 en trois parties ? C’est du moins l’idée de Paul Hembery, le directeur de la compétition de Pirelli et l’idée semble séduire Bernie Ecclestone, qui compte l’exposer prochainement.

Selon The Guardian, l’idée d’Hembery est venue dès suite à la dernière réunion du Conseil Mondial de la Formule 1. Faisant le bilan d’une saison jugée catastrophique, dans le sens ou les téléspectateurs sont moins nombreux et que les équipes sont en difficultés économique.

Trois championnats en un

Le championnat du monde de Formule 1 serait ainsi découpé, selon le plan, en trois parties. Une partie Asie/Océanie, une partie Europe et une partie Amérique. Entre chaque séquence continentale, une pause de quelques semaines.  Selon la logique du calendrier, le championnat débuterait par l’Australie et tous les circuits asiatiques (Malaisie, Chine, Singapour et Japon), puis une large séquence Européenne –Moyen Orient (Russie, Espagne, Monaco, Bakou, Autriche, Grande-Bretagne, Hongrie, Allemagne, Belgique, Italie, Bahreïn et Abou Dhabi). Pour enfin se conclure par le continent américain (Canada, USA, Mexique, Brésil).

Chaque séquence du championnat verrait un champion, menant vers un champion global. Qui pourrait être l’un des trois champions (dans le cas ou il y en a trois), sorte de Play Off.

Publié dans F1 Leaders, Grand Prix, Politique | Tagué , , , , | Commentaires fermés sur Le plan Hembery/Ecclestone pour sauver la Formule 1

Le piège de l’accord du GP de Corée

Corea GP 2013 F1La situation du Grand Prix de Corée pour son retour en 2015 est expliqué de deux manières : la première étant de justifier l’introduction d’un 5ème moteur pour les équipes et la seconde de toucher une pénalité. Mais la réalité est un peu plus complexe.

Depuis avril 2012, le destin du circuit de Yeongham ne lui appartenait plus. Les pertes financières sur l’ensemble de la période 2010-2016  étant fixées à 248,5 millions d’euros par le Business Plan de son promoteur. Abyssal. Une redevance fixée à 30 millions d’euros annuels et une augmentation de 10% par année. Sauf que le GP de Corée, comme le GP du New Jersey et le GP d’Inde dispose d’une spécificité que Bernie Ecclestone accordait à l’époque, mais plus aujourd’hui, pour les nouveaux contrats promoteurs.

La tolérance du GP de Corée (et la récente possible réintroduction du GP d’Inde en 2016) n’a que les limites de la patience de Bernie Ecclestone, qui en même temps est pris au piège de son propre système de l’époque. L’argentier de la F1 a envisagé une course de remplacement à la Corée (Le GP d’Argentine) et sait également qu’il touchera une pénalité. Une pénalité variable selon les sources. Dans un premier temps, le chiffre de 60% de la redevance annuels fixe est annoncé (soit 18 millions d’euros pour la Corée jusqu’en 2016), de l’autre nous entendons que c’est l’équivalent des 10% d’augmentation qui est demandé, soit 4,4 millions d’euros en 2014, 4,8 millions en 2015 et 5,3 millions en 2016. Une somme réaliste en vertu du tarif demandé aux promoteurs, pour uniquement déposé un dossier pour un nouveau circuit : 5 millions de dollars (soit 4 millions d’euros). Par contre…

Par contre, les précédents accords indiquaient que si ces organisateurs versent à la FOM environ 20% de la redevance en avance sur la garantie prévue. Ecclestone, en vertu de ces contrats de l’époque, n’avait pas d’autre solution que de réintégrer la Corée du Sud dans le calendrier 2015. Avec l’espoir, sans certitude, de recevoir le complément dans les délais compatibles avec la publication du calendrier officiel, le 3 décembre 2014 (via la mention « à confirmer » de la FIA). La réaction d’Ecclestone dix jours plus tard, indique que l’implication de la Corée du Sud dans le calendrier n’est donc pas justifié à 100%  (financièrement) comme cela devait être prévu. La théorie de l’abandon est donc de rigueur.

21 Octobre 2014. Le gouvernement de Séoul a annoncé son soutien pour des compétitions de Tuning, devenu très populaire dans le pays. Un marché en expansion selon le ministère des transports (380 millions d’euros en 2012 et près d’un milliard d’ici 2017, soit plus qu’aux USA et même au Japon). Les courses se déroulant sur le circuit de Yeongham. Peu de temps après, l’annonce de ce soutien, le retour au calendrier 2015 du GP de Corée a été annoncé. Pourquoi les promoteurs ont versé l’équivalent d’environ 6 millions d’euros pour obtenir un retour au calendrier ? Pour deux raisons,  en Mars 2012, Bernie Ecclestone a signé une extension de contrat jusqu’en 2021 avec les promoteurs et le gouvernement de Seoul (via un accord public-privé). Cet accord s’accompagnant de forte réduction de la redevance (près de 50%), mais également d’un soutien de l’industrie du pays. L’implication d’une économique du tuning est un prétexte nouveau. Enfin, l’idée étant de profiter des largesses gouvernementales, qui est devenu clémente avec l’automobile depuis cette année 2014. La dette du circuit est assumée par Séoul (depuis 2012), qui dès le 5 décembre avait exprimé son étonnement: « On ne nous a pas donné de préavis. La FIA vient d’annoncer la course, même si nous avons déjà exprimé notre position sur les difficultés d’accueillir une course l’année prochaine. » a déclaré un responsable du bureau sportif du gouvernement à l’AFP. Dans un partenariat public-privée, le privée organise et le public paie la facture.

Publié dans Economie, Entrepreneurs, Grand Prix | Tagué , , , | Commentaires fermés sur Le piège de l’accord du GP de Corée

GP Brésil 2014 – Paddock Confidences

Brésil GP 2014

Le prix du dégel moteur et le fantôme du V8
Toto Wolff a indiqué que le dégel moteur pour la saison 2015 coûterait entre 10 et 20 millions d’euros supplémentaire pour le budget du constructeur allemand et la marque refuse de prendre cela à sa charge. Pour réduire les coûts des petites équipes l’idée du retour au V8/KERS est revenu en réunion, sans succès. L’urgence est de mise. Toutefois, la réunion de samedi c’est conclue par : pas d’argents des équipes clientes ? pas de développements moteurs donc pas de dégel. Point.

Le prix des Pirelli
Alors que les moteurs sont montrés du doigts comme étant la cause de la chute de Marussia et Caterham et des difficultés des équipes, d’autres personnes signalent que le manufacturier italien Pirelli a largement augmenté ses tarifs. De 1,35 millions d’euros par équipe de 2011 à 2013 à 2,4 millions d’euros par équipe de 2014 à 2016. Pour la même quantité de pneumatiques…

La menace de l’Union Européenne
Monisha Kalterborn (Sauber), en pleine discussion avec Bernie Ecclestone pour obtenir une prime supplémentaire reste attentive aux évolutions de la Formule 1. Dans le cas ou cela ne convient pas à l’équipe Sauber, l’ancienne avocate menace ouvertement pour toute violations du titulaire des droits commerciaux concernant les règles de la concurrence, d’un recours auprès de l’Union Européenne.

Les moyens de Ferrari
Sergio Marchionne a indiqué à Marco Mattiacci qu’il disposera d’importants moyens pour remettre en 2015 la Scuderia sur le chemin de la victoire. La rumeur indique que le groupe FIAT serait d’accord pour investir environ 160 millions d’euros par an jusqu’en 2017. L’argent provenant de la prochaine introduction en bourse de New-York, l’an prochain, de Ferrari.

L’idée de Pat Symonds pour Williams
Pat Symonds souhaite faire revenir Williams au sommet de la Formule 1. Le plan de l’ingénieur anglais serait de viser le titre mondial à l’horizon 2016, avec Bottas au volant de la future monoplace de Grove à moteur Mercedes-Benz. A suivre…

Le budget de Haas en 2016
Gene Haas a indiqué que son budget pour la saison 2016 serait de 120 millions de dollars (96 millions d’euros).

L’argent de Marussia en question
L’équipe russe n’étant plus là, la logique voudrait que ses gains FOM (9ème place) reviennent à Sauber (actuellement 10ème). Mais Bernie Ecclestone c’est annoncé contre cette idée. Il n’est toutefois pas impossible que l’argent de Marussia servent pour financer la prime demandé par Lotus, Sauber et Force India…

Sutil vs Sauber
Adrian Sutil disposait d’un contrat 2015 avec Sauber. L’entourage du pilote a cherché un recours auprès du Conseil de Reconnaissance des Contrats (CRB) à Genève. Mais cette dernière ne peut juger le contrat entre l’allemand et l’équipe suisse (elle ne juge que les pilotes ayant deux contrats pour la même année). Ainsi un recours en justice civil est envisagé. Mais auparavant Manfred Zimmer, l’agent de Sutil cherche à trouver un accord à l’amiable avec Sauber d’ici Abu Dhabi. Nous entendons que Sutil sera payé par Sauber en 2015 malgré tout.

Publié dans Grand Prix, Paddock Confidences | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , | Commentaires fermés sur GP Brésil 2014 – Paddock Confidences

GP Singapour 2014 – Paddock Confidences

Singapour GP 2014

Les rumeurs autour d’Alonso
La sortie colérique de Fernando Alonso sur son échange avec Vettel a surpris beaucoup de monde dans le paddock. Le double champion du monde espagnol reproche en OFF à la presse italienne cette information. Information qui en réalité provenait directement de…Maranello. Expliquant la colère d’Alonso sur le sujet.

Rosberg aussi sur le départ ?
C’est l’une des rumeurs de Singapour. Alors que de nombreux médias anglais focalisent sur un départ de Lewis Hamilton, si un nouvel incident arrivait avec Nico Rosberg. Le pilote allemand partirait lui aussi, si le scénario  de la Hongrie ou de SPA se reproduisait. Il en a informé Toto Wolff.

Le salaire de Vettel chez McLaren
50 millions de dollars par an durant trois ans. C’est la véritable proposition qu’aurait formulée McLaren-Honda pour obtenir le concours de Sébastian Vettel à partir de 2015.

L’avenir de JEV
Jean-Eric Vergne depuis Monza dispose de deux renforts de choc concernant sa communication. N’ayant pas d’agent pour négocier son avenir, le français dispose en la personne de Daniel Ricciardo et Alain Prost deux personnages jouant de leurs influences pour définir l’avenir de JEV.

La crise
A Singapour la liste des équipes en difficultés économique est la suivante : Caterham F1 Team, Marussia F1 Team, Force India, Sauber F1 Team et Lotus F1 Team.

Le retour de Bernie
Une troisième voiture pour les meilleures équipes, Sébastian Vettel chez Ferrari, interdiction de la télémétrie, Bernie Ecclestone fait feux de tout bois à Singapour. Il est entendu que les interventions des stands vers la voiture seraient limités dès 2015.

 

Publié dans Grand Prix, Paddock Confidences | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 commentaires

GP Belgique 2014 – Paddock Confidences

GP Belgique, Belgium GP, F1

L’avenir de Button
Dans le paddock il est désormais acquit à 99% que Jenson Button ne sera pas au volant d’une McLaren-Honda la saison prochaine. Trois pistes sont désormais ouvertes pour le champion du monde 2009 : Williams, Lotus ou une année sabbatique.

Marussia et Ferrari
Alors que l’équipe anglo-russe est en difficulté financière, il est entendu dans le paddock que Marussia n’a pas payé depuis le début de la saison les échéances du moteur Ferrari. Devant ainsi plusieurs millions d’euros à la maison italienne.

Lotus et Mercedes
Rien n’est encore valider entre les deux parties. Un contrat a été signé, mais commence à être remis en cause. La marque allemande demande un premier versement de 10/12 millions d’euros. Ce dernier aurait dû être réalisé au début de l’été, mais il a deux mois de retards sur le processus.

Bottas et l’avenir
Le pilote finlandais aimerait continuer l’aventure avec Williams pour la saison prochaine. Sauf que pour le moment l’équipe de Grove n’a pas validée l’option 2015. Bottas est désormais dans le viseur de McLaren et une réponse devrait être attendu sur son avenir d’ici fin Septembre.

Adieux New Jersey et India
Bernie Ecclestone a indiqué que le projet de circuit du New Jersey prévue pour 2015 a été finalement abandonné. Le problème étant financier. L’argentier de la F1 a aussi profité pour indiquer en OFF que le GP d’Inde ne reviendra pas non plus en 2015.

L’ambition de Toro Rosso
Franz Tost a dévoilé les ambitions de l’équipe STR : devenir un Top Team. L’autrichien s’inspire de Lotus F1 Team période 2011-2013 pour construire son projet. L’objectif est d’être à l’horizon 2017 régulièrement dans le Top 5 du championnat constructeur.

Newey jusqu’à Noël
L’avenir d’Adrian Newey pose question. Christian Horner a indiqué que l’ingénieur anglais ne serait pas remplacé. Initialement Newey devait quitter RBR en Juin. Mais il a finalement décidé de prolonger jusqu’en Décembre l’aventure pour développer la prochaine RB11 dans son intégralité.

Carlos Sainz Jr et Roberto Merhi chez Caterham ?
L’annonce de Max Verstappen chez STR en 2015 bouleverse les plans du fils de Carlos Sainz. L’espagnol devait être dans la Caterham dès le GP de Hongrie, mais Colin Kolles a modifié ses plans. Il souhaite visiblement plus d’argent de Red Bull. Sainz Jr sera en concurrence avec Roberto Merhi, via le soutien russe de son équipe de WSR pour obtenir le volant Caterham dès le GP d’Italie et jusqu’à la fin de la saison 2014.  Il n’est pas impossible que les deux pilotes se retrouve équipier dans l’équipe verte. Notons aussi que Sainz Jr discute depuis deux semaines avec Lotus F1 Team pour remplacer Romain Grosjean en 2015.

Le pari de Blanchimont
Le fiasco d’Hockenheim perturbe les organisateurs des courses. Le promoteur de SPA-Francorchamps à eu l’idée de faire un tarif spécifique pour les 17-27 ans de 125 euros pour les trois jours dans le secteur du virage de Blanchimont. (le tarif habituel est de 120 euros pour la seule journée du dimanche). Au menu également, DJ spécifique et bière. 1000 personnes sont attendus.

Publié dans Grand Prix, Paddock Confidences | Tagué , , , , , , , , , , , , , , | 4 commentaires

GP Hongrie 2014 – Paddock Confidences

Hongrie GP

Le retour du V8 
Lors d’une réunion d’urgence en marge du GP d’Allemagne, Christian Horner a soumis le désir de revenir rapidement au V8 ou alors de forcer d’instaurer dès 2015 le principe de double réglementation (turbo-atmo) comme dans les années 80.

Echange Sutil-Kobayashi
Agitation autour de Caterham F1 Team. Si Ericsson devrait être remplacé par Carlos Sainz Jr pour le GP de Belgique, on parle d’un échange entre Adrian Sutil et Kamui Kobayashi entre Sauber et Caterham. Sutil n’a pas démenti être en contacte avec l’équipe anglaise.

McLaren vise Kvyat
Un bruit indique que McLaren a des intérêts pour acheter le contrat de Daniil Kvyat, actuellement chez Toro Rosso. Chez Red Bull le pilote russe pourrait remplacer Vettel chez RBR si ce dernier décide d’aller ailleurs en 2015.

La démission de Monisha
Après un bref espoir, le discours de Monisha Kaltenborn a changé sur un retour au championnat de Sauber, sur le modèle de l’an dernier. C’est « peu probable ». Le mal est identifié sur la monoplace et il faudra faire avec. Toutefois, si l’équipe n’inscrit pas de points en 2014, la démission de Kaltenborn est dans l’air.  

Petit tacle entre amis
Vendredi en conférence de presse, Marco Mattiacci a été invité à réagir aux déclarations de Niki Lauda sur la F14T. L’italien a avoué « avoir été mal à l’aise » avec cette déclaration, avant de prendre de l’assurance est dire : « Je suis heureux qu’il est le temps d’avoir un avis sur notre voiture, alors que je n’ai pas assez de temps pour réfléchir sur d’autres choses. Niki est un symbole de mon enfance est un grand ami de Ferrari. »

Communication par Ferrari
Fernando Alonso a indiqué aux médias de son pays que Ferrari allait se concentrer sur la prochaine monoplace 2015 et abandonner la F14T. Du côté de Ferrari, Marco Mattiacci a confirmé que James Allison travaillait à la fois sur la monoplace 2014 et celle de l’an prochain. En vérité, Alonso a lâcher une vérité que ne souhaite pas accepter le staff de la Scuderia pour l’instant.Ambiance…

Psychose en Hongrie
Les journalistes anglais sont préoccupés depuis le GP d’Allemagne. Le bruit court que Mercedes favorise Rosberg au détriment d’Hamilton. En réalité, la marque allemand est surprise par la vitesse et l’intelligence de course du pilote allemand. Elle compose avec cela maladroitement. Côté espagnol, les critiques se font sentir sur la volonté de Ferrari d’apporter une bonne monoplace à Fernando Alonso. Tandis que les italiens estiment que l’espagnol ne s’implique pas assez sportivement, mais trop politiquement.

L’accord de trêve
Une rumeur indique que Sébastian Vettel, Fernando Alonso et Lewis Hamilton se sont entendu sur le principe de ne pas bouger sur le marché des transferts 2015. Par défaut et attendant comment McLaren évolue en début de saison prochaine, ainsi que les améliorations promises par Red Bull et Ferrari.

Publié dans Grand Prix, Paddock Confidences | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Commentaires fermés sur GP Hongrie 2014 – Paddock Confidences

Avant Poste : GP Angleterre 2014

Ce que vous devez savoir avant de regarder le GP d’Angleterre :

Game of Thrones by Bernie
Alors que tout le monde parle dans le paddock d’une démission prochaine de Bernie Ecclestone et une vente prochaine des 32% de CVC Capital Partners aux équipes. Une version discrète commence à émerger de Silverstone : Le rachat des parts du fond d’investissement anglais par Bernie Ecclestone en personne.
L’offre de Liberty Media est la plus intéressante à ce jour mais elle reste fermement actée sur 49% des parts, pour le prix de 2,9 milliards d’euros.

Renault, Lotus et les autres
La rumeur du passage de Lotus chez Mercedes-Benz pour 2015 est de plus en plus forte. Au point que certaine sources n’hésitent pas à dire que le contrat est déjà signé. Chez Renault on n’hésite plus désormais à indiquer que le constructeur français équipera trois équipes en 2015, selon les déclarations de Remi Taffin. D’ailleurs une réunion récente a été faite pour que le Groupe Renault augmente son investissement afin de combler le manque de Lotus. Sans plus d’informations pour le moment.
Notons qu’une rumeur indique que Lotus a demandé une rallonge de 10 millions d’euros auprès de PDVSA pour payer la rupture du contrat avec Renault.

Bruits en vrac
Christjian Albers a donné quelques précisions sur le profil des nouveaux investisseurs : Ils seront de type dormant et n’ont aucun lien avec le sport automobile. Adrian Newey estime que la Formule 1 approche de plus en plus d’une futur GP1 à force de changement de réglementation. L’anglais sera donc consultant et mentor de Red Bull Racing pour l’avenir, selon ses termes.
Helmut Marko fait campagne autour de la 3ème voiture de manière active dans le paddock de Silverstone. Il milite pour une 3ème monoplace avec des sponsors différents et des couleurs différentes, afin de maximiser les revenus et l’exposition des partenaires. Du côté de Ferrari, alors que la Scuderia annonce depuis quelques jours que son duo 2015 sera le même qu’aujourd’hui. Un bruit à Silverstone laisse entendre que le cas de Kimi Raikkonen sera réglé durant l’été. Principalement à cause de son salaire 2015 et de l’effort que devra consentir la Scuderia pour la prochaine augmentation de Fernando Alonso que l’on annonce « très importante. »

Publié dans Grand Prix, Paddock Confidences, Rumeurs | Tagué , , , , , , , , , , | Commentaires fermés sur Avant Poste : GP Angleterre 2014