Archives du tag : Haas

La stratégie de McLaren pour 2016

McLaren MP4-31Hungaroring 2011. Christian Horner et Adrian Newey sont discrètement en discussion. Depuis le Grand Prix d’Europe à Valencia, la machine Red Bull marque le pas. Fernando Alonso et Ferrari ont remporté l’obscure GP d’Angleterre et surtout les McLaren-Mercedes de  Lewis Hamilton et Jenson Button ont remporté les courses Allemande et Hongroise. Au championnat l’écart entre Sébastian Vettel (100pts) se réduit. Hamilton  88 pts et Button 89 pts deviennent de réelle menace. Entre Horner et Newey la décision est prise : poursuivre le développement des RB7 jusqu’à la fin de la saison.  Cette réaction du board de l’équipe autrichienne provenait de la discrète opération menée par McLaren-Mercedes à l’époque. L’équipe de Woking avait pris le partie de continuer le développement de sa MP4-26 jusqu’à la fin de la saison en apportant une nouveauté par course, afin de maintenir la pression sur Ferrari et surtout Red Bull Racing.

Au moment ou la majorité des équipes du paddock hésite entre faire une importante mise à jour de leur machine 2016, ou concentrer leur ressource sur 2017, McLaren souhaite profiter de la situation pour imposer sa grande puissance financière pour combler son retard.

Toro Rosso et Sauber ont déjà pris la décision de concentrer leur énergie sur 2017. Haas inspire l’idée d’utiliser la machine 2016 comme un laboratoire pour 2017, tandis que Williams a déjà décidé de concentrer 50% de ses ressources sur la prochaine machine dès Juin.

McLaren a décidé d’investir de l’argent sur 2016, comme en 2011. Estimant avoir les ressources pour maintenir deux projets et être performant en 2017, tout en maintenant un rythme de développement élevé pour 2016.

Pour l’histoire, en 2011 la stratégie a été payante pour McLaren qui profita pour terminer 2ème du championnat du monde cette année là. Mais Ferrari avait décidé de concentrer ses ressources sur 2012, l’équipe anglo-allemande a finalement terminée 3ème du championnat et ensuite sombrer en 2013 et 2014. Une stratégie max qui a eu aussi des revers.

Publié dans Histoire F1, Technique F1 | Tagué , , , , , , , | Commentaires fermés sur La stratégie de McLaren pour 2016

Haas vise un sponsor énergique ?

Haas F1 Team Les bons résultats de l’équipe HAAS F1 Team lors des courses australiennes et de Bahrein ne lui permettront pas d’obtenir de l’argent de la FOM, mais devrait permettre de séduire un sponsor important. Les prochaines courses de Romain Grosjean et Esteban Gutierrez seront déterminantes.

Une 6ème et une 5ème place grâce à Romain Grosjean. Dors est déjà la saison Haas F1 Team est sauvée, toutefois cela ne lui permettra pas d’obtenir de l’argent de la FOM. En effet, les Accords Concorde indiquent au moins trois années d’ancienneté pour toucher l’intégralité de la somme, soit tout de même environ 50 à 55 millions d’euros par année. Ce qui explique pourquoi l’investissement de Haas Automotive est important pour les trois saisons avenirs.

En attendant, il manque environ une dizaine de millions d’euros pour équilibrer le budget 2016 et le marketing doit se mettre à l’œuvre pour trouver un partenaire dans les prochaines semaines en misant sur les résultats de l’équipe en début de saisons et de ses bonnes retombées médiatiques.

Une boisson énergisante américaine a été approchée en Février. Logiquement le nom de Monster (sponsor de son équipe en NASCAR), mais l’équipe est présente depuis 2010 aux côtés de Mercedes AMG F1. Mais surtout la boisson 5-Hour Energy, dont le créateur a annoncé en fin d’année 2015 qu’il allait redistribuer 99% de sa fortune (4 milliards de dollars) à des programmes de charités axés sur la technologie.  5-Hour Energy est déjà sponsor en NASCAR dans l’équipe H Scott et pourrait bien venir en Formule 1 pour augmenter sa visibilité et son message à travers le monde.

Publié dans Marketing | Tagué , , , | Commentaires fermés sur Haas vise un sponsor énergique ?

GP Australie 2016 – Paddock Confidences

Melbourne 2016 Australie GPLe projet d’un moteur Red Bull
Dr Helmut Marko a confirmé qu’il a existé en 2014 dans les cartons de Red Bull, le projet de concevoir son propre moteur pour l’après Renault. Toutefois, les coûts et la complexité de l’ensemble ont retardé l’idée.

Lewis et les sponsors
L’avocate gérant les droits d’images des sponsors de Mercedes AMG F1 a forte à faire. Si Lewis Hamilton est fortement connecté concernant les réseaux sociaux, il ne joue pas le jeu de sponsor comme Puma et Hugo Boss qui régulièrement demandent des comptes à l’équipe.

La chasse au Verstappen
Mercedes AMG F1 observe sérieusement l’évolution de Max Verstappen. La pression est déjà sur Daniil Kvyat, car il n’est pas impossible que le russe ne termine pas la saison et soit remplacé en deuxième partie de saison par le jeune hollandais chez RBR.

Bernie Ecclestone souhaite le titre pour Ferrari
Conscient que les victoires de Mercedes AMG F1 ont besoin d’un rival pour donner plus d’envie aux Grand Prix, Bernie Ecclestone souhaite que Ferrari et Sébastian Vettel soit en mesure de se battre pour le titre de champion du monde pilote le plus longtemps possible cette saison.

La FIA fait marche arrière
Après l’affaire des qualifications qui sera révisées à Bahrein, l’autre rétropédalage de la Fédération concerne les conversations radios. L’idée de départ était de limiter les conversations d’ordre stratégique (usure pneumatiques, paramètre moteur surtout). Quelques instants avant la course, les limitations ont été oublié et il sera même possible pour les pilotes de discuter de leur stratégie durant la course. Autant dire que rien ne change en grande partie.

Bernie et Haas
Il y a eu des discussions entre Gene Haas et Bernie Ecclestone pour que l’équipe américaine signe les Accords Concorde, mais n’obtiendra pas de prime comme Virgin, Caterham et HRT en leur temps. Les deux hommes ont conclu qu’il fallait que HAAS F1 Team réalise une première saison pour toucher une prime de 7/8 millions d’euros, si le team n’inscrit pas de point durant la saison (clause n’ayant plus de valeur, car Romain Grosjean a terminé 6ème du GP d’Australie)

Publié dans Paddock Confidences | Tagué , , , , , , , , , | Commentaires fermés sur GP Australie 2016 – Paddock Confidences

Guide F1 2016 : téléchargement gratuit

Le Championnat 2016 s’annonce. Comme chaque année, vous recherchez le guide de la saison à venir qui vous permettra de découvrir les équipes, les pilotes ou encore les nouveautés qui accompagneront ce calendrier de 21 Grands Prix…

Nous vous invitons librement à cliquer sur la photo ci-dessus ou sur ce lien pour découvrir  » Le Guide F1 2016… « 

Diffusé à plus de 15.000 exemplaires chaque saison depuis 2011, il était temps que le  » Guide F1 «  évolue ! Cette version 2016 est donc plus épurée, plus travaillée et surtout plus informative. De nouvelles rubriques voient ainsi le jour : Les changements lors de ce Championnat 2016, un article présentant le métier de pilote, le calendrier indiquant les horaires des Grands Prix, un tableau vous permettant de découvrir en une page les comptes Facebook et Twitter des 22 pilotes titulaires. Sans oublier les traditionnelles fiches vous présentant les pilotes titulaires ainsi que les équipes (avec les particularités des monoplaces et le moteur propulsant ces nouvelles voitures de course).

Championnat F1 : Guide 2016...
Les changements en 2016 ? Le retour de la marque Renault dans le Championnat F1, avec sa propre équipe. Ajoutons également, l’arrivée dans le calendrier d’un Grand Prix disputé à Bakou (Azerbaïdjan). Côté transferts, Kevin Magnussen retrouve un poste de pilote titulaire chez Renault Sport F1 Team, Romain Grosjean et Esteban Gutierrez composeront le line-up de la nouvelle écurie Haas F1 Team. Enfin, quelques petits nouveaux débuteront en Formule 1 : Jolyon Palmer (Renault Sport F1 Team), Rio Haryanto (Manor Racing) et Pascal Wehrlein (Manor Racing). Ces multiples ingrédients devraient rendre la saison encore plus intéressante…

En attendant, vous pouvez découvrir la saison 2016 grâce aux sites FanaticF1.com et TomorrowNewsF1.com qui vous proposent gratuitement ce  » Guide F1 2016 « .

TomorrowNewsF1.com et FanaticF1.com vous souhaitent une excellente saison 2016 !

Publié dans Exclusifs | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Commentaires fermés sur Guide F1 2016 : téléchargement gratuit

F1 2016 – Inside Haas Ferrari VF16

2016 - Haas F1 Team

Première Formule 1 américaine depuis le projet FORCE des années 80, après le triste épisode USF1 de 2010, Haas F1 Team présente une monoplace assez simple avec sa VF-16.

Propulsée par un moteur Ferrari, cette monoplace qui sera pilotée par Romain Grosjean a hérité du travail aérodynamique en soufflerie de Maranello et dispose du train arrière des machines italiennes de l’année  » modèle 2015 « . L’ambition est d’inscrire des points avec un projet simple et fiable.

Si le nez avant ressemble à celui de la Sauber C34 et C35 (que nous verrons plus tard), la VF-16 propose un dessin entre la monoplace suisse et la proposition de l’équipe Sahara Force India de l’an dernier. L’ensemble est volumineux, mais le profil de la coque est aussi plongeant que la SF15-T de l’an dernier. L’aileron avant présente un dessin moins élaboré que les autres, cherchant plus d’appuis sur le train avant par des  » flaps «  plus importants. A la base du nez, derrière les mâts (support de l’aileron), une forme arrondie se présente. Elle est destinée à guider plus efficacement l’air sous l’avant de la coque.

La partie centrale est assez similaire à celle de la SF15-T (Scuderia Ferrari) de la saison précédente, voire même de la F14 T par certains endroits. Les pontons sont hauts, ils épousent l’intégralité de la carrosserie jusqu’à la suspension. De son côté, le capot arrière présente le dessin d’un mini-aileron de requin donnant du volume et cachant une forme de S au-dessus du pot d’échappement.

L’aileron arrière est d’un dessin similaire en tout point (avec quelques nuances suite à la finition), à celui de la SF15-T voire même de la SF16-H. En réalité, la partie centrale et arrière de la VF-16 sont des copies des deux précédentes monoplaces produites par Maranello.

Côté propulsion, la VF-16 débutera avec le moteur fin de saison 2015, d’une puissance estimée à 850 chevaux, avant de disposer d’une évolution à partir du Grand Prix d’Espagne ou de celui disputé au Canada.

Via Fanaticf1.com

Publié dans Technique F1 | Tagué , , , | Commentaires fermés sur F1 2016 – Inside Haas Ferrari VF16

Richard Mille avec Haas et Romain Grosjean

Haas F1 VF16Cette saison, Haas F1 Team fait ses débuts dans le Championnat du monde de Formule 1, devenant ainsi la première écurie de Formule 1 dirigée par des Américains depuis 30 ans.

Richard Mille accompagnera cette nouvelle écurie au cours du championnat 2016.

L’alliance de la technologie et de la performance qui se retrouvent dans les montres Richard Mille font de la Formule 1 et de Haas F1 Team des alliés parfaits pour la marque.

Une belle offensive pour l’horloger haut de gamme, montrant une fidélité et un attachement à la discipline F1.

Publié dans Marketing | Tagué , , , , | Commentaires fermés sur Richard Mille avec Haas et Romain Grosjean

Pat Fry : Faire entrer Manor dans une autre dimension

Manor GP LogoL’annonce Lundi de la signature de Pat Fry comme consultant de l’équipe Manor est le premier signe de l’évolution de l’équipe anglaise, comme une junior team de Mercedes-Benz.

Fry est un ingénieur ayant une doctrine qui n’a pas réellement évoluée depuis une dizaine d’année. Venant en ligne droite du bureau d’étude Renault ou il a été l’un des concepteurs du système de la conception en équipe doublé (une équipe concevant une monoplace une saison et une seconde équipe pour la saison suivante), l’homme a ensuite signé chez McLaren en 2008, puis chez Ferrari en 2011. A chaque fois, Fry a initié le concept de la double équipe de conception avec moins de succès qu’à l’époque de Renault F1.

Toto Wolff souhaite faire progresser Manor. La signature de la fourniture moteur Mercedes-Benz pour 2016 s’accompagne d’un consulting technique informel. Une réponse allemande au projet Haas/Ferrari, qui reste un partenariat de soupçons.

Entre 2012 et 2013, Pat Symonds avait mis en place un bureau d’étude pour installer une culture de conception qui a permis une première progression. Pat Fry mettra en place deux équipes de conception pour la monoplace 2017 et 2018, car la monoplace 2016 est en réalité celle qui devait rouler en 2015. En cela, Manor s’inspirera à son échelle de ce que Mercedes AMG F1 a mis en place entre 2011 et 2014, avec l’embauche de Bob Bell, Aldo Costa et Goeff Willis.

Je vous invite à lire dans le détail : L’héritage Ross Brawn et Brawn GP 

Pendant que Force India cherche à imiter Williams, Manor va ressembler à une mini Mercedes AMG F1 avec l’ambition de viser le milieu de grille et même pourquoi pas la place de Williams à moyen terme.

Publié dans Management, Technique F1 | Tagué , , , , , , , , , | Commentaires fermés sur Pat Fry : Faire entrer Manor dans une autre dimension

Le budget HAAS F1 Team 2016 : 88 millions d’euros

Haas F1 2015Le 21 Février prochain, HAAS présentera sa première monoplace de Formule 1 à Barcelone. Il y a quelques temps, Gene Haas avait annoncé que son budget 2016 serait de l’ordre d’environ 88 millions d’euros. Détail.

La signature d’Esteban Gutierrez a permis d’obtenir le concours du groupe Telmex à hauteur d’environ 12 millions d’euros. Un intérêt majeur pour l’équipe américaine, tant la communauté hispanique est friande de sport sur le nouveau continent.

La stratégie Haas pour l’équipe F1 est assez similaire à celle de Red Bull avec son équipe en 2005. L’équipe américaine ne cherche pas de réellement de sponsors, mais des partenaires techniques pour un total de 10 millions d’euros.

Arrive enfin l’investissement le plus important : 55/58 millions d’euros de la part du groupe Haas. Un financement assuré pour une durée de trois ans à ce taux et qui sera ensuite dégressif en fonction d’un sponsoring complémentaire.

S’ajoutant à cela la prime pour être la 11ème équipe d’une hauteur de 7/10 millions d’euros pour la première année.  Nous avons 88 millions d’euros environ de budget pour la première année. Un budget qui augmentera en 2017 si l’équipe américaine réalise de bonnes performances en 2016.

Publié dans BusinessNewsF1 | Tagué , , , | Commentaires fermés sur Le budget HAAS F1 Team 2016 : 88 millions d’euros

Note du Mardi : La fin de l’avenir est prématurée

Note du mardiEn matière d’économie numérique la norme est la suivante:  Un pionnier dispose d’une position de dominance sur la base d’un service proposé pour accéder à un univers. Puis quelques années plus tard, un autre acteur arrive et propose que cet univers soit plus intéressant et alternatif, enfin un troisième arrive et change la perception du modèle (économique). C’est l’histoire d’AOL – Yahoo et Google entre 1994 et 2004.  La première offrait comme service un portail fermé d’accès à internet. Le second était simplement concentré sur le portail centralisant le contenu et des services premiums complémentaires et enfin le troisième utilisait le concept de la porte d’entrée aux contenus de l’internet. Cette notion héritée de la nouvelle économie transpire partout dans les médias, le sport et sera l’évolution prochaine de la Formule 1.

Du cinéma au sport

Dans le cinéma, Marvel est au même niveau que Google à l’époque. Auparavant était sous la forme d’une trilogie (Star Wars, Batman, Spiderman), voyant le personnage évolué au fil des histoires, dans un monde ou le bien et le mal est flou. Auparavant le modèle du type James Bond, était dominant et le personnage restait le même, évoluant dans un monde de bien et de mal. Marvel parle d’un univers global ou le personnage n’est qu’un rouage d’une plus grande histoire.

Dans le sport, la notion de domination laisse toujours place à des alternatives, puis à un nouveau modèle assez bref, mais marquant. Avant de revenir plus tard sur un nouveau cycle. C’est valable dans tous les sports. Roger Federer a dominé son sport qui a eu pour alternative, Rafael Nadal, puis le nouveau modèle s’illustre avec Novak Djokovic. Dans le Football en Angleterre, Liverpool a été le modèle, Manchester United l’alternative et Chelsea le nouveau modèle. Les exemples sont nombreux et peuvent se traduire sur une période approchant la décennie.

L’exemple par la Formule 1

Lorsque McLaren et Honda dominait la discipline à la fin des années 80, elle proposait une nouvelle ère. Williams et Renault ont proposé une ère alternative et Benetton un nouveau modèle.  Après une période de transition, Ferrari a repris le flambeau de l’ère McLaren-Honda au début des années 2000, puis Renault a proposé une ère alternative et enfin Red Bull un nouveau modèle.

La répétition de l’histoire est intéressante, car elle met en avant un modèle d’organisation assez similaire (McLaren et Ferrari) dans l’organisation axé à 100% sur la victoire et une organisation technique et économique sans faille. Un modèle alternatif (Williams et Renault) qui imite le premier modèle en y apportant une touche qui ne peux être imité par les autres. Enfin un nouveau modèle (Benetton et Red Bull) qui est initialement un support marketing, s’inspirant du modèle d’origine.

La période que nous vivons est celle d’une nouvelle ère mise en place par Mercedes AMG F1 et probablement un modèle alternatif incarné par Ferrari, car son approche est assez similaire à ce que Williams et Renault ont fait par le passé. Le nouveau modèle ? l’histoire nous montre un support marketing. Peut-être Haas, voir Renault ou un autre qui n’est pas encore né. Cela reste de la musique d’avenir.

Et la Formule 1 de Bernie ?

Sur la même base, alors que les équipes sportivement ont des cycles rapides sur 5 ans. La Formule 1 est beaucoup plus lente et encore sur le modèle de la dominance. Toutefois depuis deux saisons, l’introduction de la Formula E présente un modèle alternatif qui séduit plus de constructeurs automobiles. La phase deux est donc en marche. Tandis que la phase trois sera probablement très différente ou la fusion des deux deux précédentes phases. A suivre…

Publié dans Note du Mardi | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , | Commentaires fermés sur Note du Mardi : La fin de l’avenir est prématurée